Quantcast

Lycée : les emplois du temps perdu(s) - les dernières infos sur le lycée Blanquer

samedi 25 mai 2019
par  Snes S3 SV

Dans la dernière ligne droite de la fin de l’année scolaire, les éléments concrets s’accumulent pour illustrer tous les problèmes posés par le lycée Blanquer, que le SNES-FSU pointe et dénonce depuis de nombreux mois.

 Vœux des élèves, l’illusion du libre choix

« Lycée des possibles », l’expression claque sur les brochures en papier glacé dont le Ministère a usé et abusé dans sa communication tout azimut, notamment envers les parents d’élèves. Alors que les réunions de fin d’année se tiennent en ce moment dans les lycées, la réalité apparaît et vient démentir tous les éléments de langage ministériels. Plusieurs sections SNES-FSU d’établissements nous ont alertés sur les conditions de rentrée dans leurs lycées :

  • fermeture de certaines spécialités faute d’effectifs jugés suffisants par les chefs d’établissement : c’est notamment le cas pour des spécialités arts ou de langues autre que l’anglais.
  • réduction du nombre de triplettes offertes : par exemple, dans un lycée sur les 33 triplettes demandées par les élèves, seules 8 seront proposées
  • pressions sur les élèves pour qu’ils changent leurs vœux  : ici 73 élèves doivent modifier leurs vœux, ailleurs certains sont convoqués par le chef d’établissement pour qu’ils changent un des vœux de leur combinaison, parfois les professeurs principaux sont « invités » à convaincre les élèves de changer d’avis !
    => quel est l’état réel de l’offre de formation dans votre lycée ? Combien de triplettes seront finalement offertes ? Lesquelles ? Des élèves doivent-ils changer de spécialités ? Contactez-nous sur perms2@versailles.snes.edu

  Emplois du temps sous la contrainte

Le lycée Blanquer est aussi un monstre organisationnel qui va générer des contraintes très importantes sur l’organisation des enseignements (mise en barrettes etc), entrainant une dégradation des conditions de travail, renforcée par la disparition de certains dédoublements et/ou les diminutions horaires.
Là aussi, plusieurs collègues nous ont alertés : alors que les fiches de vœux pour la rentrée 2019 commencent à être distribuées dans les lycées, elles sont bien souvent assorties de quelques précisions qui laissent peu de place au doute sur les difficultés à venir :

  • une fiche de vœux désormais rédigée au conditionnel : « Sur quelle demi-journée souhaiteriez-vous être libre en priorité ? » « par ailleurs la Réforme du Lycée nous oblige à rappeler qu’il ne s’agit que de vœux et en aucun cas d’obligations contractuelles. »
  • dans un lycée de l’académie, le chef d’établissement a annoncé qu’il serait impossible de faire des vœux d’emplois du temps mais aussi des vœux de service ! Plusieurs équipes ont d’ors et déjà réagi en complétant quand même une fiche de vœux avec leurs souhaits.
    => quelles sont les informations qui vous ont été données en matière d’organisation des enseignements, d’emplois du temps ? Contactez-nous sur perms2@versailles.snes.edu

Ci-dessous un exemple d’organisation des enseignements de spécialité présenté il y a quelques mois dans un lycée de l’académie. Alignement des spécialités, mais aussi des classes par groupe de 4, les contraintes sont telles que les conséquences sont évidentes : une dégradation des conditions de travail et d’enseignement !