Quantcast

Convocations brevet : premières réponses inacceptables de la part du SIEC, le SNES-FSU reçu en audience vendredi 20 juin

mercredi 18 juin 2014
par  Snes S3 MRP

Les convocations pour les corrections du brevet se sont faites en dépit du bon sens et sans aucun respect pour les conditions de travail des correcteurs.

Le SIEC impose à plusieurs centaines de collègues un trajet long pour se rendre dans les centres de correction alors que, sans compromettre l’anonymat de la correction, il y a moyen d’organiser celle-ci à proximité de la résidence administrative ou professionnelle, comme cela était le cas auparavant.
Ces déplacements longs ont également un coût financier que va devoir indemniser le SIEC, sans que l’on sache s’il possède l’enveloppe budgétaire nécessaire à la rétribution des frais de déplacement. Cette inquiétude est d’autant plus forte que beaucoup de collègues n’ont été indemnisés pour le Brevet de l’an dernier que tardivement ou pas du tout.

un exemple de gestion effarante des convocations au DNB

Le fichier ci-joint cartographie la gestion aberrante des convocations pour un centre de correction situé à Mantes-la-Jolie : des collègues sont sommés de traverser le département des Yvelines en entier.

Le SNES-FSU a obtenu une audience vendredi 20 juin pour intervenir sur les centaines de révisions de convocation qui ont été adressées au SIEC, et exiger que les correcteurs soient appelés dans des centres se trouvant dans un rayon géographique raisonnable par rapport à l’établissement d’exercice ou de la résidence privée.

Il dénoncera les premières réponses inacceptables du SIEC, faisant état des obligations de jury, pour ne pas faire suite aux requêtes légitimes des collègues, et des pressions des chefs de centre de correction contactant sur les téléphones personnels les correcteurs afin de vérifier leur présence.

C’est faire peu de cas de l’attachement des personnels aux examens nationaux et de leur dévouement qui permettent dans des conditions difficiles et dans l’intérêt des élèves leur bonne tenue.

Le SIEC doit revoir sa copie pour le bon fonctionnement et la bonne organisation de l’examen, plutôt que d’employer un ton comminatoire.

Le SNES-FSU tiendra au courant les collègues des réponses apportées à chacune des demandes de révisions d’affectation qui lui sont parvenues (plus d’une centaine).Vous trouverez le compte-rendu de cette audience et notre analyse sur notre site : www.versailles.snes.edu.

La durée de la convocation sur deux jours, d’autre part, n’est pas acceptable. Le SNES-FSU s’oppose à toute pratique infantilisante et caporalisante consistant à retenir les collègues au delà du délai nécessaire à la correction et aux éventuelles concertations, à diffuser au compte goutte les copies à corriger...

Antoine Tardy, Christophe Lucas, responsables académiques collège.
Mail : colleges@versailles.snes.edu