ESSONNE : CDEN du 29 mars 2018 . Absence des représentants du Département et mépris envers les organisations syndicales et les représentants des parents d’élèves.

lundi 2 avril 2018
par Snes S2 Essonne

Le jeudi 29 mars, un CDEN était prévu avec un ordre du jour chargé : les rythmes scolaires pour le 1er degré et la sectorisation des secteurs Villabé-Corbeil .

En arrivant, quelle ne fût pas notre surprise à l’annonce par Madame la préfète que la Vice-présidente du Conseil Départementale Mme Parâtre ne serait pas présente ! De plus, aucun des collaborateurs de son équipe n’était là pour répondre aux questions des membres du CDEN.

Pourtant, concernant la multi-sectorisation qui doit s’appliquer dès la rentrée 2018 pour les collèges et écoles du secteur Corbeil et Villabé, les interrogations et les inquiétudes sont nombreuses.

Depuis près de deux ans, les élus FSU ont été très attentifs et vigilants à ce sujet. Ils ont demandé à maintes reprises les critères d’affectations et les modalités d’organisation. Ils se sont inquiétés de la question des transports scolaires et du temps de trajet, de l’impact pour les familles, les équipes enseignantes, les postes...de la nécessité de mixité sociale.

Ils n’ont cessé d’affirmer l’exigence de transparence et de dialogue avec les différents acteurs et, à chaque fois, Mme Parâtre et ses équipes nous ont assuré d’une réponse rapide et d’une information par le CD. A ce jour, rien n’est clairement exposé, nous sommes toujours dans l’attente de réponses précises et concrètes. Force est de constater que la transparence et le dialogue sont restés lettre morte.

Nous regrettons et dénonçons la méthode confuse du CD et le manque de dialogue social qui a prévalu jusqu’à aujourd’hui. La colère était à son comble ce jeudi soir devant le mépris dont témoigne une absence du partenaire essentiel qu’est le CD qui, nous le rappelons, est en charge des collèges.

Par ailleurs, Affelnet doit affecter pour le 15 avril, les élèves actuellement en CM2 vers la 6e. Cela va se faire sans que nous ayons connaissance des critères retenus. C’est inadmissible !

Une motion a été présentée par les Organisations syndicales et la FCPE à l’initiative des élus FSU . Elle a recueilli 17 voix pour. (0 contre et 2 abstentions).

Voir en PJ la motion et la déclaration préalable de la FSU.


Documents joints

Déclaration de la FSU 91 au CDEN du 29 mars (...)
Déclaration de la FSU 91 au CDEN du 29 mars (...)
Motion présentéau CDEN du 29 mars 2018
Motion présentéau CDEN du 29 mars 2018

Derniers articles publiés