Classe exceptionnelle 2018 : nouvelle période de candidature jusqu’au 25 avril 2018

samedi 7 avril 2018
par  Secteur emploi

La campagne de promotion à la classe exceptionnelle, pour un accès au 1er septembre 2018, est ouverte (note de service parue au Bulletin Officiel du 29 mars 2018). L’accès au dossier Iprof est possible jusqu’au 25 avril 2018 (date confirmée par un arrêté du Ministère).

[Mise à jour 10/04] Le dysfonctionnement informatique national est résolu, la saisie des candidatures est désormais possible sur IProf (rubrique « Les services »). Le Ministère repousse la période de candidature - initialement prévue du 3 au 16 avril - jusqu’au 25 avril à 18h.

Ne tenez plus compte du message qui figure toujours sur Iprof, indiquant que « l’accès à Iprof pour la classe exceptionnelle 2018 est pour le moment indisponible ».
Ce message n’a plus lieu d’être, comme nous l’avons signalé au Rectorat.

Comme pour la première campagne, la procédure est entièrement dématérialisée : les candidatures sont à saisir sur Iprof, via Arena, onglet « Services » ; il est nécessaire de compléter son dossier Iprof.

 Qui doit candidater ?


Sont concernés  : les professeurs certifiés ou agrégés, les CPE et les Psy-ÉN hors-classe.

Si votre candidature n’a pas abouti dans le cadre de la première campagne à effet rétroactif au 1er septembre 2017, n’oubliez pas de candidater de nouveau pour la deuxième campagne, à effet au 1er septembre 2018 !

Les collègues qui ont candidaté au titre du vivier 1 pour 2017 et qui n’ont pas été promus doivent candidater à nouveau pour la campagne 2018.

Les collègues qui ne remplissaient pas les conditions d’éligibilité au titre de 2017 mais qui les remplissent pour 2018 peuvent désormais candidater.

Attention : les condition d’éligibilité au vivier 1 ont été modifiées, à la marge, pour cette deuxième campagne. N’hésitez pas à candidater de nouveau, même si votre candidature n’avait pas été validée lors de la première campagne. La note de service fixant les conditions d’éligibilité est parue au BO du 5 avril 2018.

  • Premier vivier : candidature obligatoire

    Pour un accès au 1er septembre 2018, il est nécessaire de faire acte de candidature si vous êtes éligible au titre du premier vivier, dans lequel seront retenus 80% des promus. Pour cela, il faut, au 1er septembre 2018, avoir atteint au moins le 3e échelon de la hors-classe (nouvelle carrière) ou le 2e échelon de la hors-classe pour les professeurs agrégés et avoir été affecté au cours de sa carrière au moins 8 ans dans des conditions d’exercice difficiles (établissement relevant ou ayant relevé de l’éducation prioritaire) ou sur des fonctions particulières (conditions définies dans l’arrêté du 10 mai 2017). La procédure est entièrement dématérialisée. Les candidatures sont à saisir sur i-prof, du 3 au 16 avril 2018.
    Pour connaître les conditions précises d’éligibilité, consultez notre article détaillé. La liste exhaustive des établissements de l’éducation prioritaire y est accessible, en utilisant votre identifiant et mot de passe de syndiqué.
  • Second vivier : examen automatique

    Sont également éligibles à la classe exceptionnelle les collègues qui auront atteint, au 1er septembre 2018 le dernier échelon de la hors-classe (6e échelon pour les certifiés et assimilés / 3 ans au 4e échelon pour les agrégés). Pour les collègues relevant du second vivier, il n’est pas nécessaire de faire acte de candidature  : l’examen en CAP est automatique. Il est possible en revanche de compléter son dossier sur i-prof, via Arena.

Les collègues éligibles au titre des deux viviers ont tout intérêt à faire acte de candidature en remplissant la fiche de candidature pour se donner le maximum de chances d’être promus : leur candidature doit alors être examinée au titre des deux viviers.

 Bilan de la première campagne

La première campagne (pour un accès rétroactif au 1er septembre 2017) a montré l’importance que pouvaient revêtir les appréciations littérales des chefs d’établissement et des IPR. Pourtant, pour de bien trop nombreux collègues, cette appréciation n’a pas été renseignée, ce qui malgré nos signalements, a nécessairement pénalisé des collègues ! N’hésitez pas à solliciter votre chef d’établissement, et insistez pour que cette appréciation soit renseignée, notamment si vous aviez constaté l’absence d’une telle appréciation lors de la première campagne.

Dans tous les cas, pensez à envoyer rapidement votre fiche syndicale de suivi individuel à la section académique du SNES Versailles, pour permettre aux élus SNES-FSU de suivre votre situation en CAP.

La première période de candidature a montré qu’il était absolument indispensable de nous adresser votre fiche et de nous indiquer au titre de quelles fonctions vous candidatez, si vous pensez être éligible au vivier 1. N’hésitez pas à nous contacter en amont des CAPA d’accès à la classe exceptionnelle !

Le SNES-FSU agit pour que ce nouveau débouché de carrière devienne accessible à tous en vue de la retraite et a obtenu des modifications du projet de l’administration allant dans ce sens lors de la première campagne.

 => Retrouvez ici notre dossier complet sur la classe exceptionnelle.

Avec l’aide du SNES-FSU, suivez toutes les étapes de votre carrière.
Se syndiquer au SNES-FSU, syndiquer de nouveaux collègues, c’est donner à nos professions les forces collectives nécessaires pour revaloriser tous les aspects de nos métiers, nos carrières, nos salaires.


Documents joints

PDF - 33.8 ko