Quantcast

Essonne : éducation prioritaire, Loi Travail, conditions de travail, des établissements mobilisés le 17 mars

jeudi 17 mars 2016
par  Snes S2 Essonne

Education Prioritaire, conditions de travail, moyens pour la rentrée 2016, loi Travail, la journée a été animée dans le 91 !

Collège Montesquieu - Evry
Ce collège fait partie de ceux qui sont restés aux portes de l’Education Prioritaire faute de nombre suffisants de REP et REP+ pour le 91. Assurés de bénéficier d’une « attention éducative particulière » au nom de leur entrée dans une carte bis et départementale de l’Education Prioritaire, les personnels du collège Montesquieu ont pourtant vu leur quotidien se dégrader, faute de moyens suffisants notamment en vie scolaire.
Le jeudi 17 mars, ils étaient nombreux en grève pour demander leur entrée dans la carte officielle de l’Éducation Prioritaire et une augmentation de leurs moyens en CPE et AED.

Lycée Rosa Parks - Montgeron
Une grande partie de la communauté éducative (personnels d’enseignement et d’éducation, parents d’élèves etc) est mobilisée depuis plusieurs semaine pour obtenir des moyens supplémentaires pour la prochaine rentrée (résumé des épisodes précédents ici : http://www.versailles.snes.edu/spip...).
Ce jeudi 17 mars, ils ont été rejoint par les élèves, qui ont bloqué le lycée une bonne partie de la matinée pour dénoncer cette baisse des moyens, mais aussi la Loi Travail. Parmi les slogans entendus : « non à la suppression des options, non à la dégradation de notre formation », « pas d’options, pas de mentions », « jeune oui, con peut-être, esclave jamais ! »

Collège Picasso - Saulx les Chartreux
Confrontés à des difficultés importantes en raison de dysfonctionnements dans la vie de l’établissement, près de 99% des personnels d’enseignement, d’éducation et administratifs étaient en grève le 17 mars.
Une audience est programmée à la DSDEN en début de semaine prochaine