Quantcast

Secteur politique éducative


Articles de cet auteur

jeudi 21 avril 2016
par  Secteur politique éducative

Baccalauréat 2016 : intervention du SNES auprès du SIEC.

Comme chaque année, le SNES a demandé à être reçu au SIEC pour faire le bilan de la session 2015 des examens (BAC, DNB, BTS) et réclamer des améliorations pour la session 2016. Cette audience a eu lieu mercredi 13 avril.
Corrections du concours de professeur des écoles :
Pour ce concours, le SNES (...)

vendredi 18 mars 2016
par  Secteur politique éducative

Témoignage d’enseignants en REP+

Témoignage recueilli par Antoine TARDY au cours du congrès académique du SNES-FSU Versailles.
Enseignants dans un collège classé REP + en banlieue parisienne, nous voici (largement) arrivés à mi-parcours de l’année 2015-2016. C’est l’occasion pour nous d’établir un bilan des réunions REP +. Elles sont (...)

mardi 12 janvier 2016
par  Secteur politique éducative

Réforme du collège, réforme du lycée : une même logique, les mêmes effets.

Il est symptomatique que le bilan de la réforme Chatel concernant le lycée reste caché : le bilan est fait, mais le ministère ne le sort pas. Pourquoi ? Parce qu’il faut que la réforme du collège s’applique sans éléments de réflexion de la part des enseignants et des familles. L’esprit et les recettes (...)

lundi 14 décembre 2015
par  Secteur politique éducative

Stage Réforme du collège, nouveaux programmes, évaluation : enjeux et combats ! (stage complet)

ATTENTION : ce stage est désormais complet. En fonction des demandes, nous organiserons un autre stage sur ce sujet. Si vous êtes intéressé(e), envoyez un courriel à stages@versailles.snes.edu.
Réforme du collège et de l’évaluation, conception des nouveaux programmes, pilotage des établissements : (...)

vendredi 4 décembre 2015
par  Secteur politique éducative

Bac : intervention du Snes auprès du SIEC

Les dysfonctionnements de 2015 et les annonces pour 2016
Session 2015 : le SIEC doit régler les indemnités avant le 31/12. Pour les collègues constatant des retards anormaux, ils doivent vérifier que l’ensemble des pièces nécessaires figuraient bien dans leur dossier, puis nous contacter : (...)