Quantcast

Snesversailles infos1

spécial Cpe
jeudi 13 septembre 2007
par  Snes S3 JJD

Stages : deux dates à retenir absolument :

Jeudi 25 octobre
Jeudi 20 décembre

circulaire complète

EDITO

  • Le bilan de l’année précédente, en terme de suivi des dossiers des collègues en commissions paritaires ou en groupes de travail, nous incite à une vigilance de tous les temps.

-Ainsi les réponses aux demandes d’explication émises par les commissaires paritaires concernant des cas précis illustrent l’alignement de l’Administration sur les positions des chefs d’établissement et des IA-IPR.

  • Les situations de blocage professionnel et de souffrance psychologique ont fait l’objet d’un ensemble d’inspections à charge faites d’intimidations et d’infantilisation et, où les collègues n’ont pas été entendus.
  • Ajoutées à cela les visites-conseil sans conséquences tangibles sur l’amélioration des relations entre les collègues et leurs chefs d’établissement. Serait-il encore pertinent de conseiller aux collègues de se mettre en contact avec leurs IA-IPR pour demander du conseil et du soutien ?
  • L’exemple le plus criant en est la difficulté qu’ont les collègues à faire respecter leur temps de travail (35 heures toutes tâches confondues) ; une question sensée être réglée depuis septembre 2002 !!! Souvent les collègues se trouvent devant une alternative : se soumettre au fait accompli ou demander une mutation. Ceci est inacceptable !
  • Cette politique a abouti à une mise en jachère d’un ensemble de situations devenues intenables pour les collègues qui attendent un signe de reconnaissance les confirmant dans leur mission au service des élèves.
  • Cet attentisme et ce manque d’écoute n’ont eu d’égal que la promptitude avec laquelle Monsieur le Recteur a adressé des blâmes aux collègues. Cela nous donne un aperçu instructif des futures relations entre le chef d’établissement et son « directeur de la vie éducative » soumis et caporalisé.

-Au-delà de la défense d’une identité professionnelle, l’action menée par le SNES à travers l’intervention de ses élus vise la sauvegarde d’un modèle républicain agressé dans ses fondements au nom de la sacro-sainte rationalisation des moyens.

  • Cette action se traduit également par l’organisation et l’animation des stages de formation syndicale, lieux de débat, d’échanges et de réflexion sur les métiers d’éducation. Aussi nous vous invitons à vous inscrire nombreux au prochain stage qui aura lieu le jeudi 25 octobre 2007 (voir modalités ci-contre).

Les commissaires paritaires SNES-CPE