Carrières, évaluation professionnelle, connaître ses droits et les défendre ! Stage académique mardi 6 juin 2023, à Arcueil

vendredi 13 janvier 2023
par  Snes S3 MRP

Vous avez eu votre rendez-vous de carrière en 2022-2023 ? Vous serez concerné∙e l’an prochain ? Vous vous posez des questions sur le fonctionnement des carrières ? Ce stage vous concerne !
Chaque enseignant dispose d’un droit de 12 jours par an pour congés de formation syndicale avec traitement intégral. Ce droit n’est assorti que d’une seule contrainte : le dépôt auprès du chef d’établissement d’une demande d’autorisation d’absence un mois au moins avant la date prévue du stage.

ATTENTION : POUR PARTICIPER À CE STAGE IL FAUT FAIRE UNE DEMANDE D’AUTORISATION D’ABSENCE AU PLUS TARD LE VENDREDI 5 MAI 2023.

Infos pratiques

Quand ? MARDI 6 JUIN 2023 de 9h30 à 16h30.

Où ?A Arcueil

Programme du stage

Stage « Carrières, évaluation professionnelle, connaître ses droits et les défendre ! »

Ce stage, organisé par la section académique, vous permettra de comprendre le fonctionnement des carrières et les conséquences de la loi de transformation de la Fonction publique du 6 août 2019 sur la gestion de celles-ci.

Ce stage s’adresse en particulier aux collègues ayant eu (ou qui auraient dû avoir) leur rendez-vous de carrière en 2022-2023, ainsi qu’à ceux dont le rendez-vous de carrière arrive.

La journée de formation permettra notamment de répondre aux questions que vous vous posez sur :

  • les modalités d’avancement ;
  • les rendez-vous de carrière, leur déroulement et les modalités de recours ;
  • la promotion à la hors-classe ;
  • la classe exceptionnelle.

Depuis la loi dite de transformation de la Fonction publique, la défense des droits des personnels est largement entravée. Bien comprendre le fonctionnement des carrières, pour défendre ses droits, est impératif !

Modalités d’inscription

1) Si vous avez cours le jour du stage, remettre au chef d’établissement, au moins un mois avant la date du stage, une demande d’autorisation d’absence adressée à la Rectrice à partir du : modèle d’autorisation d’absence pour les titulaires et non titulaires ou à générer à partir de votre espace adhérent (voir ci-dessous).

Date limite de remise de la demande d’autorisation d’absence : le vendredi 5 mai.


2) S’INSCRIRE au stage auprès de la section académique SNES-FSU).

  • Si vous êtes syndiqué : cliquez sur ce lien. (Vous aurez besoin de votre numéro d’adhérent ainsi que de votre mot de passe. Puis rendez-vous dans l’encadré « Mes stages SNES-FSU » et cliquez sur le premier lien « Accéder à la liste des stages proposés par votre section académique. » )
  • Si vous n’êtes pas syndiqué ou si vous n’arrivez pas à vous connecter : cliquez sur ce lien. (Il vous faudra une adresse email valide pour recevoir la confirmation de votre inscription au stage)
  • Si vous n’arrivez pas à vous inscrire à un stage quelle qu’en soit la raison (stage non disponible, problème d’accès à l’espace adhérent...), envoyez un mail à : stages@versailles.snes.edu avec vos prénoms et noms.



L’entrée dans les nouvelles carrières, au 1er septembre 2017 donne encore lieu à bien des questions, et à des présentations schématiques. La mise en œuvre des nouvelles carrières, malgré des insuffisances et des dysfonctionnements que le SNES-FSU continue à dénoncer et à combattre, a pourtant bien constitué dans son ensemble un début de revalorisation - trop vite stoppée - et surtout une amélioration globale de la carrière pour la Profession dans son ensemble.

La loi n° 2019-828 dite de « transformation de la Fonction publique », promulguée le 6 août 2019, qui bouleverse les modalités de gestion des personnels en les rendant opaques et arbitraires, fait voler en éclats une série de dispositions statutaires qui organisaient notamment des garanties collectives : depuis le 1er janvier 2021, les commissions paritaires ne seront plus compétentes en matière de carrières, si ce n’est pour l’examen des recours individuels. La mise en œuvre de cette loi, qui rend totalement opaque les opérations de gestion des personnels, peut avoir pour effet de minorer les effets positifs des nouvelles carrières.

Pour comprendre la nécessité de continuer de combattre cette loi et ses effets, pour donner à la Profession les outils pour lutter collectivement contre l’opacité et l’arbitraire, il importe, dès à présent, que chacun s’approprie les règles de fonctionnement de la carrière et soit en mesure de défendre ses droits, avec l’aide du SNES-FSU.