Réagir à l’inacceptable : interventions intersyndicales des retraité.es

jeudi 28 mai 2020
par  Snes S3 JJD

Réagir à l’inacceptable : interventions intersyndicales des retraité.es du mois d’avril au mois de mai 2020

Malgré toutes les difficultés posées par le confinement puis le classement en zone rouge de l’Île de France, les organisations de retraité.es de départements de l’académie de Versailles appartenant au groupe des 9 se sont donné les moyens d’intervenir auprès de chacun des préfets concernés pour transmettre leur analyse de la situation scandaleuse dans les hôpitaux publics, les EHPAD et les services médico-sociaux , demander des informations et défendre leurs revendications pour les personnels , les patients, les retraité.es des établissements ou à domicile. Le SNES retraité.es a été bien sûr chaque fois présent au sein de la section fédérale des retraité.es de la FSU.

Dans l’Essonne

la lettre du préfet de l’Essonne

Une première réponse du préfet de l’Essonne le 6 avril au courrier de l’intersyndicale des retraités a appelé une nouvelle intervention syndicale le 14 avril (texte joint). La réponse du préfet (texte joint) est révélatrice des carences graves en matériel divers et en personnels dans les EHPAD qu’il a fallu pallier dans l’urgence avec les moyens qu’ont pu se procurer les collectivités territoriales et par le recours à des volontaires.

91 reponse intersyndicale au préfet

Elle ne dresse pas pour autant un bilan de la couverture des besoins à l’hôpital ni dans les EHPAD.
Elle élude la question de la suppression des lits et d’hôpitaux dans le Nord Essonne par les politiques d’austérité tout comme les raisons qui ont nécessité d’envoyer des malades hors département.

Dans le Val d’Oise

lettre au préfet 95

Une lettre ouverte intersyndicale le 14 avril a eu un bon écho dans la presse départementale (La Gazette) mais est restée sans réponse de la part du préfet. Un second courrier a donc été adressé le 19 mai, les revendications prenant en compte les problèmes posés par le début de déconfinement.

Dans les Yvelines

78 appel aux retraités

L’intersyndicale des retraité.es a pris une double initiative : elle s’est adressée au préfet du département le 11 mai par une lettre ouverte (texte joint). Elle a aussi appelé les syndiqué.es des organisations signataires à intervenir auprès de leur député.e pour défendre des revendications énoncées dans un projet de lettre proposé.(textes joints)

78 lettre au préfet
78 lettre député