Classe exceptionnelle des certifiés - CAPA du 27 juin 2018

jeudi 28 juin 2018
par Secteur emploi

La seconde CAPA pour l’accès à la classe exceptionnelle s’est tenue le 27 juin. Tous les syndiqués ont reçu par courriel leur résultat. Vous trouverez ici la lettre réponse du SNES-FSU.

Comme pour la campagne 2017, cette CAPA se tenait dans des conditions très particulières puisqu’en l’absence d’élus à la classe exceptionnelle, seuls les élus hors-classe non éligibles à la classe exceptionnelle pouvaient siéger es-qualité. Le SNES-FSU ayant une seule élue remplissant ces conditions, a obtenu la possibilité de désigner, comme pour la campagne 2017, quatre experts parmi les commissaires paritaires.

Après un groupe de travail d’une journée entière qui avait précédé la CAPA, les élus n’ont obtenu de nouveaux documents de travail que la veille de la CAPA à 17h ! Malgré ces conditions inacceptables, les représentants du SNES-FSU ont défendu leur conception de l’accès à la classe exceptionnelle (lire notre déclaration préalable ici). Grâce à leur étude des documents fournis par l’administration, ils ont mis en évidence une injustice flagrante : les collègues promouvables, tant au vivier 1 qu’au vivier 2, qui ont déposé un dossier de retraite avec un départ au 1er septembre 2018 étaient exclus du tableau d’avancement au motif que l’application ne les reconnaissait pas car ils étaient considérés comme radiés des cadres à la date de leur éventuelle promotion ( 01/09/2018). Or les collègues ayant demandé leur retraite peuvent demander à reporter leur date de départ afin de rester six mois dans le nouveau grade ou nouvel échelon pour en bénéficier dans le calcul de leur pension. L’absurdité est arrivée à son comble quand l’administration a expliqué que les collègues ayant choisi de partir entre le 2 septembre et le 28 février étaient, eux, bien intégrés dans le tableau et pourraient, en cas de promotion, demander à reporter leur date de départ ! L’ensemble des organisations syndicales représentées dans cette CAPA a vivement protesté contre cette iniquité ; après d’interminables discussions, l’administration a donc accepté de les réintégrer dans le tableau.

Dans ce contexte particulièrement difficile, les représentants du SNES-FSU ont réussi à faire modifier un nombre significatif de situations afin que soit promu un plus grand nombre de collègues proches de la retraite qui libéreront ainsi des places pour les futurs candidats. Pour le SNES-FSU, l’enjeu immédiat, pour permettre l’accès du plus grand nombre à la classe exceptionnelle, est bien de faire en sorte que soient promus prioritairement les collègues les plus proches de la retraite. C’est en effet ce qui rendra possible la rotation dans l’accès à la classe exceptionnelle préconisée dans la note de service. C’est ce qui a guidé nos interventions, également fondées sur une étude attentive des dossiers des collègues, lors de la CAPA.


Documents joints

lettre réponse
lettre réponse
déclaration préalable
déclaration préalable

Derniers articles publiés