Quantcast

CAPA avancement d’échelon CPE : les résultats sont disponibles

lundi 30 novembre 2015
par  Secteur CPE

Les résultats de la CAPA d’avancement d’échelon 2015-2016 sont disponibles.

La CAPA d’avancement d’échelon pour l’année 2015-2016 s’est tenue au Rectorat de Versailles le jeudi 26 novembre 2015.

Actuellement, l’avancement d’échelon (ou passage d’un échelon à un autre) nécessite une durée minimum de séjour dans chaque échelon, variable selon les étapes de la carrière. Cette durée (ou rythme d’avancement) est fixée par les statuts de chaque corps : rythme unique jusqu’au 4eme échelon puis deux rythmes pour le passage du 4eme au 5eme échelon et trois rythmes à partir du 5eme jusqu’au 11eme échelon comme l’indique le tableau ci-dessous :

ÉCHELONS GRAND CHOIX CHOIX ANCIENNETÉ
4ème au 5ème 2 ans 2 ans 6 mois
5ème au 6ème 2 ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois
6ème au 7ème 2 ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois
7ème au 8ème 2 ans 6 mois 3 ans 3 ans 6 mois
8ème au 9ème 2 ans 6 mois 4 ans 4 ans 6 mois
9ème au 10ème 3 ans 4 ans 5 ans
10ème au 11ème 3 ans 4 ans 6 mois 5 ans 6 mois

Un avancement au grand choix, rythme le plus favorable, obtenu tout au long de sa carrière permet d’atteindre le 11eme échelon en vingt ans alors qu’il faut trente ans avec un avancement à l’ancienneté et l’écart entre une carrière effectuée au grand choix et une autre effectuée à l’ancienneté dépasse les 130 000 euros pour les CPE !

Suite à notre travail de vérification du projet d’avancement 2016 fourni par l’administration, nous avons à nouveau constaté, cette année, dans chaque échelon, des notations très déséquilibrées. C’est flagrant pour les néo-titulaires (échelons 3 et 4). Les notes vont de 16/20 à 18.6/20 soit 2 points 6 d’écarts, ce qui, sur une carrière complète est irrattrapable !
Certains sont même notés en dessous de la note minimale (5 collègues de l’échelon 3 à 5) car les grilles de notation sont différentes d’une académie à l’autre. Ainsi, les néo-titulaires affectés sur l’académie de Versailles et provenant des académies de Rennes ou Toulouse sont défavorisés par rapport à ceux originaires d’Orléans-Tours. L’an dernier, nous avions soulevé cette injustice pour les néo-titulaires issus de Versailles. Cela a été corrigé. Nous demandons donc que cela soit le cas au niveau national.

Ces situations condamnent les collègues à des promotions plus longues.

Peut-on accepter encore longtemps d’acter un système injuste ? Ou l’administration se décidera-t-elle à débattre sur la déconnexion de l’avancement et de la notation ?
Tout manque d’équité peut avoir une incidence sur l’avancement des collègues. Sans revalorisation indiciaire de nos rémunérations, seul l’avancement permet une évolution de nos traitements. Ces dysfonctionnements dans les notations ont un impact lourd sur le pouvoir d’achat des collègues lésés.

Nous appelons les collègues à être vigilants lors de la période de notation (janvier-février). N’hésitez pas à contacter vos élus SNES afin de vous accompagner et vous aider à réguler une note qui condamnerait votre carrière à un avancement uniquement à l’ancienneté.

Très cordialement.

Les commissaires paritaires académiques du SNES

Permanence CPE le jeudi : Loïc Sanchez

STAGE CPE le jeudi 18 février 2016
« La vie scolaire au quotidien »

Nous évoquerons la circulaire de missions, les statuts, les droits et les carrières de chaque personnel de vie scolaire le temps de la matinéee.
Nous rencontrerons un chef d’établissement l’après-midi pour un échange et une meilleure connaissance des attentes, pratiques, responsabilités et obligations de chacun.


Documents joints

Déclaration préalable SNES-FSU
lettre-reponse
PDF - 27.4 ko