Quantcast

HORS CLASSE des AGRÉGÉS : Le SNES à l’initiative d’un refus unanime de l’arbitraire !

vendredi 17 avril 2015
par  Snes S3 MC

Le groupe de travail préparatoire à la CAPA de Hors classe des agrégés prévue le 5 mai s’est tenu le 16 avril.

Après avoir procédé selon nos demandes à l’examen contradictoire des dossiers du 11ème échelon, le rectorat a brutalement refusé la même garantie de transparence et d’équité aux collègues du 10ème échelon pour lesquels toute discussion des avis CE et IPR à la lumière de la notation administrative et des rapports d’inspection devenait impossible. Les élus du SNES et de la FSU se sont élevés contre cette rupture de l’équité de traitement que le rectorat n’a jamais pu justifier et une conception de la carrière totalement soumise à des avis prétendument justes et infaillibles. Leur examen montre au contraire régulièrement qu’ il n’en est rien (contradictions avec la notation statutaire, négation des effets des inégalités devant l’inspection etc...)
Face à un refus obstiné de donner aux élus des personnels les moyens d’exercer un contrôle paritaire, le SNES, le SNEP et le SNESUP ont quitté la salle, suivis par les autres organisations syndicales. Ils ont été à l’ initiative d’une demande unitaire d’audience auprès du recteur pour que la CAPA se tienne sur des bases qui respectent les principes de transparence et d’équité de traitement. Les enjeux de cette bataille dépassent largement les seuls agrégés du 10ème échelon. Ils concernent tous les agrégés car ils touchent à la fois leur accès à la hors classe en fin de carrière, leur évaluation, le respect du métier face aux pressions des hiérarchies locales et le principe même de la carrière.

Les élus agrégés du SNES, du SNEP et du SNESUP-FSU.