Quantcast

31 Janvier les retraités avec les actifs

mercredi 23 janvier 2013
par  Snes S3 JJD

A L’APPEL de la CGT, FSU, SOLIDAIRES

 GRÈVE et MANIFESTATION dans LA FONCTION PUBLIQUE

JEUDI 31 JANVIER

  LE CHANGEMENT, C’EST L’ACTION !

Dernière minute communiqué de presse de la Fsu :

Désindexation : les retraités refusent l’austérité

Bien que nous puissions regretter que la revalorisation des pensions ne figure pas dans la plate-forme, les retraités ont toutes les raisons de participer nombreux à la manifestation organisée en Ile-de France dans le cadre de la journée nationale d’action.

La Fonction Publique et les services publics sont indispensables pour tous les citoyens. Ce sont des acteurs importants dans la lutte contre les inégalités et les injustices sociales. L’Etat doit donc leur donner les moyens d’améliorer la qualité des services rendus à tous les usagers, ce qui nécessite aussi pour les agents de meilleures conditions d’emploi, de travail et de rémunération.

Le gel du point d’indice depuis plusieurs années est une baisse déguisée des salaires dont les effets négatifs sur les pensions des nouveaux retraités s’ajoutent aux mesures régressives de la réforme des retraites de 2010.

Bien que les tenants de l’austérité pour tous cherchent à opposer les actifs et les retraités pour mieux imposer leurs orientations, la question du pouvoir d’achat est une des solidarités qui nous unit aux salariés pour améliorer la situation de tous, relancer l’économie et sortir de la crise.

  Rendez-vous à 14 heures à Port Royal

Manifestation en direction des ministères

(bd Montparnasse, bd Raspail, métro rue du Bac)

POUR

  • l’emploi en exigeant un moratoire sur les suppressions d’emplois et des créations partout où cela est nécessaire
  • les salaires et le pouvoir d’achat en exigeant notamment une augmentation urgente du point d’indice
  • l’abrogation de la journée de carence
  • l’amélioration du fonctionnement de la Fonction Publique et des services publics.

communiqué de presse intersyndical du 10 janvier 2013.

M. Beaulu-Barlier