Stagiaires : journée de mobilisation et d’action le 20 octobre

Rassemblement devant le Ministère à 14 h 30 - Lettre pétition collective à retourner à la section académique
lundi 11 octobre 2010
par  Snes S3 MRP

 Mettre un coup d’arrêt à la fuite en avant du Ministère et du Rectorat

Temps complet, formation dérisoire en plus du temps de service… ministère et rectorat ne vont pouvoir continuer de fuir la réalité des conséquences catastrophiques de la réforme de la formation des maîtres qui, dès à présent, se traduit par le risque de voir les actuels stagiaires renoncer en cours d’année les actuels stagiaires à un métier qu’ils ont choisi et par une chute des inscriptions aux concours.

Les réponses des stagiaires à notre enquête sur leurs conditions d’exercice, les remontées des établissements et les appels ou les mails que nous recevons confirment que, d’ores et déjà, beaucoup d’entre eux n’arrivent plus à faire face : charge de travail intenable, gestion de classe difficile, dispositif de formation jugé insuffisant, besoin de formation renforcé et immédiat… (voir le compte rendu en ligne sur notre site).

Si l’Administration, en recourant souvent à des pressions inacceptables, a pu afficher que chaque stagiaire avait un tuteur, l’absence de décharge, l’incompatibilité des emplois du temps ou le fait d’être dans un autre établissement rendent difficile ou impossible le rôle de compagnonnage que le Ministère voulait leur assigner, aggravant le sentiment d’isolement des stagiaires.

  Dans l’action le mercredi 20 octobre, se battre pour une vraie formation pour les stagiaires

La journée de grève du 6 septembre, à l’initiative du SNES, a permis de relayer la question de la formation et de l’entrée dans le métier auprès des médias et de l’opinion publique. Le SNES poursuit résolument la lutte en organisant une nouvelle journée de mobilisation et d’action le mercredi 20 octobre contre cette réforme dont il exige l’abandon avec un double objectif :

  • revendiquer une autre réforme (rétablissement des emplois de stagiaires, décharge pour les tuteurs et pour les stagiaires à hauteur des 2/3 de leur service afin de permettre une formation organisée par des IUFM rénovés et améliorés)
  • obtenir des améliorations immédiates pour les actuels stagiaires (plus de journées de formation en prenant sur le temps de service, intervention des formateurs des IUFM, des modalités de titularisation plus transparentes…)

Nous appelons chaque collègue, chaque tuteur, chaque stagiaire à y participer, à la soutenir et à la relayer :

  • rassemblement à Paris devant le Ministère à 14 h 30 (métro Solférino) avec demande d’audience et conférence de presse le mercredi 20 octobre

Afin d’être le plus efficace auprès des médias et de l’opinion, nous avons besoin de témoignages des stagiaires ou de leurs collègues par écrit ou oral si leur présence est possible pour la conférence de presse. Nous imposons des règles très strictes de protection de l’anonymat pour les stagiaires afin de les mettre à l’abri de toute difficulté durant leur année de stage vis-à-vis des élèves et de l’Administration.
Nous vous remercions dans ce cadre de prendre contact avec les stagiaires et les tuteurs et de nous transmettre les témoignages sur s3ver@snes.edu.


Documents joints

PDF - 319.4 ko
PDF - 63.6 ko
PDF - 1.6 Mo