Snes S2 Hauts de Seine

Articles de cet auteur

vendredi 28 août 2020
par  Snes S2 Hauts de Seine

Stage 92 : « Agir efficacement en CA » le jeudi 19 novembre 2020 à Arcueil de 9 h30 à 16 h 30

ATTENTION : POUR PARTICIPER A CE STAGE IL FAUT FAIRE UNE DEMANDE D’AUTORISATION D’ABSENCE AU PLUS TARD LE 17 OCTOBRE. SUITE AUX DERNIÈRES MESURES GOUVERNEMENTALES, L’ORGANISATION DES STAGES SYNDICAUX VA, UNE NOUVELLE FOIS, CHANGER. NOUS ALLONS METTRE EN PLACE DES OUTILS INFORMATIQUES AFIN (...)

vendredi 28 août 2020
par  Snes S2 Hauts de Seine

Stage 92 : « Droits des personnels » le jeudi 3 décembre 2020 en distanciel

ATTENTION : POUR PARTICIPER A CE STAGE IL FAUT FAIRE UNE DEMANDE D’AUTORISATION D’ABSENCE AU PLUS TARD LE 3 NOVEMBRE. SUITE AUX DERNIÈRES MESURES GOUVERNEMENTALES, L’ORGANISATION DES STAGES SYNDICAUX VA, UNE NOUVELLE FOIS, CHANGER. Nous allons mettre en place des outils informatiques afin (...)

vendredi 26 juin 2020
par  Snes S2 Hauts de Seine

CTSD assistance éducative des Hauts de Seine : faire plus avec moins

Après un groupe de travail, le Comité Technique Spécial départemental (CTSD) du 92 s’est réuni le jeudi 18 juin pour prendre connaissance du projet d’attribution des moyens de surveillance.
1- une stagnation des moyens préjudiciable au climat scolaire Alors que les prévisions prévoient une nouvelle (...)

samedi 25 avril 2020
par  Snes S2 Hauts de Seine

CHSCTD des Hauts de Seine : Réouverture des établissements : sans un solide protocole sanitaire, cela ne sera pas possible !

Le 22 avril 2020 s’est tenu un nouveau CHSCT départemental extraordinaire dans le département des Hauts de Seine. Ont participé à ce CHSCT : Mme FIS DASEN et Mme BEULZE SG de la DSDEN M. CUNY (CPA= conseiller de prévention académique), Mme MOUTAOUKIL ( CPD), Mme NAUTRE (médecin de prévention=médecin (...)

mardi 10 mars 2020
par  Snes S2 Hauts de Seine

Hauts de Seine : CTSD créations et suppressions de postes : un bilan bien sombre

Le CTSD créations et suppressions de postes s’est tenu le mardi 10 mars. Alors que les collèges et lycées accueilleront environ 600 élèves de plus, les conditions d’enseignement seront encore plus dégradées à la rentrée 2020. En effet, comme le laissait craindre l’annonce des DHG, la volonté de supprimer (...)