Compte rendu stage « Bientôt à la retraite »

mercredi 19 octobre 2016
par  Snes S3 JJD

Jeudi 13 octobre, le stage « Bientôt à la retraite » organisé par la section des retraité-es et la section académique du SNES Versailles a accueilli 50 collègues.

Marie-Louise Billy, retraitée de l’académie et membre du secteur national consacré aux retraites, a d’abord présenté les mécanismes mis en place par les réformes successives de 1993 à 2013 pour faire baisser les pensions et ainsi réduire les dépenses publiques : indexation des pensions sur les prix et non plus sur les salaires, allongements de la durée de cotisation, report de l’âge légal, mise en place et durcissement de la décote.

Dans le même temps, des droits, comme certaines bonifications ou la CPA, sont supprimés. Difficultés accrues en fin de carrière, inégalités, baisse et décrochage des pensions par rapport aux salaires, appauvrissement programmé des retraité-es sont les effets majeurs de la nouvelle forme d’« insécurité sociale » créée par ces réformes.

L’après-midi a été consacré aux nombreuses questions sur les dossiers personnels examinées en duo par Marie-Louise Billy et Gracianne Charles. Les échanges ont porté essentiellement sur les bonifications possibles, la validation de services, la constitution du dossier et aussi la date de départ à la retraite compte tenu des inquiétudes suscitées par des projets de réforme.

Ce fut aussi l’occasion de rappeler les revendications du SNES et de la FSU d’investissements pour l’emploi et les services publics, de revalorisation des salaires et de nouvelles sources de financement par une répartition plus juste des richesses produites.

Les actions continues menées par les retraité-es à l’initiative d’un front intersyndical pour la défense du pouvoir d’achat et la revalorisation des pensions, pour le retour à l’indexation des pensions sur les salaires participent de la défense du droit à la retraite assurant un niveau de vie à peu près équivalent à celui des actifs/actives.