Quantcast

ESSONNE : CDEN DU 10 septembre 2019

Budget, une rigueur imposée et néfaste pour les collèges de l’Essonne.
mercredi 11 septembre 2019
par  Snes S2 Essonne

Le mardi 10 septembre 2019 s’est tenu un CDEN dont l’ordre du jour était composé de deux points principaux : sectorisation et budget des collèges pour l’exercice 2019-2020.

  Sommaire  

La FSU a d’emblée regretté les conditions de la tenue de ce CDEN. Elle a insisté sur la nécessité de recevoir les convocations et les documents dans des délais décents et pour ce qui est du budget, des documents complets à savoir la dotation collège par collège.
Elle a également solennellement réitéré sa demande de dissocier les CDEN 1er et 2d degrés pour les dotations afin de ne pas avoir des CDEN qui durent 5 heures ou plus pour pouvoir traiter toutes les questions avec rigueur et sérieux.

 Sectorisation

La sectorisation répond à la pression démographique importante que connait l’Essonne depuis plusieurs années... en attendant la construction de 8 nouveaux collèges actée récemment et dont la réalisation sera échelonnée sur les prochaines années (entre 4 ans et 8 ans dans le meilleur des scénarios). Ont été présentés deux projets de sectorisation (Sainte Geneviève et Mennecy) qui avaient été déjà abordés lors d’un GT début juillet. La FSU a rappelé qu’il était indispensable que les temps de transport soient raisonnables et acceptables pour les élèves, ce qui n’est pas encore assuré. Elle a aussi déploré le manque d’anticipation du Conseil Départemental et la période difficile - pour ne pas dire plus - qui attend les élèves et les personnels dans les années à venir.

 Budget

La deuxième partie de l’ordre du jour de ce CDEN pour le second degré concernait le budget 2109-2020 pour les collèges. Si le CD a amélioré le dialogue pour ce qui est des questions de sectorisation, notamment suite à l’insistance et aux différentes démarches de la FSU, pour ce qui est du budget, on est très loin du compte. Tout semble fait pour rester dans l’opacité. Documents incomplets transmis tardivement et règles de présentation modifiées chaque année : si le CD voulait brouiller les pistes, il ne s’y prendrait pas autrement.

Cependant,deux points apparaissent évidents :
- les dotations pédagogiques par élève essonnien sont stables depuis 5 années, ce qui correspond en réalité à une baisse marquée, ce que la FSU ne cesse de dénoncer. L’accès à la culture est minoré pour les élèves et cela n’est pas acceptable. Nous appelons avec la plus grande solennité le CD à réagir et à corriger ce choix néfaste rapidement.
- de même les dotations pour le bâti et l’entretien sont stables, ce qui est tout à fait dommageable.

Enfin, la volonté du Département de « gérer au plus près » les établissements entraîne une perte d’autonomie des établissements qui peut prendre la forme d’injonctions insupportables. Ainsi, les collèges qui ne veulent pas adhérer au marché proposé pour la gestion des chaudières se voient amputer leur dotation de 10% ; par ailleurs, l’écrêtement des fonds de réserves à deux mois de fonctionnement rend, par exemple, très difficile le financement de la part des professeurs pour les voyages scolaires.

Vote : La Dotation Globale de Fonctionnement des collèges de l’Essonne a été rejetée par l’ensemble des Organisations syndicales.

Pour conclure, si des investissements indispensables mais bien trop tardifs sont faits pour faire face à l’explosion démographique dans l’Essonne, la rigueur est de mise pour le fonctionnement des établissements imposée par le Conseil Départemental. Nous invitons tous les Conseils d’Administration à la combattre lors des CA budget qui vont se tenir prochainement et nous vous accompagnerons dans vos démarches.


Documents joints

Déclaration préalable FSU - CDEN 10/09
Dotations des collèges de l'Essonne 2019-2020.

Articles de la rubrique