Quantcast

VAL D’OISE : SAUVONS LE CIO DE SARCELLES

vendredi 16 novembre 2018
par  Snes S2 Val d’Oise

Le rectorat de Versailles et le DASEN ont décidé de fermer le CIO de Sarcelles à partir du 9 novembre 2018 et ce pour une durée indéterminée.

Mise à jour du 15 novembre 2018

 Un rassemblement à l’initiative du collectif de défense du CIO s’est tenu jeudi 15 novembre 2018 devant le bâtiment dont les portes sont fermées.

Le SNES FSU 95 était présent aux côtés des collègues en lutte.

Rassemblement festif avec café, boissons, gâteaux, symbolisant aussi la réalité de ce qu’est le service public d’orientation à Sarcelles : un lieu où des agents publics accueillent toute l’année, mercredi après-midi et samedi matin compris des publics divers, qu’ils soient scolarisés ou non.

Photo de Thibault Chaffotte

Outre la presse, le rassemblement a reçu la visite de la maire de Sarcelles ainsi que du député de la circonscription qui ont tous les deux apportés leur soutien aux Psy-EN et aux secrétaires, s’engageant à contacter les autorités de tutelle (région, département et DSDEN) pour obtenir la réouverture du CIO le plus vite possible.

Soutien du député François PUPPONI aux personnels du CIO

 Une délégation reçue en audience par le DASEN, M. COSNARD

A l’invitation du SNES FSU 95, trois collègues ont pu exprimer au Directeur Académique et au secrétaire général de la Direction Départementale des Services de l’Education Nationale leur incompréhension d’avoir subi et de vivre cette fermeture brutale.

Ce sont en effet 14 Psy-EN, 2 secrétaires et la directrice du CIO qui se retrouvent sans lieu de travail depuis jeudi 8 novembre.

Le Directeur académique a justifié la fermeture administrative et expliqué avoir découvert, après la fermeture, la difficulté de trouver qui doit intervenir entre la région et le département pour mener les travaux. Il a tenté de rassurer les collègues en leur annonçant qu’il n’y avait pas de consignes de fermeture définitive du CIO et que la DSDEN faisait tout pour trouver une solution et que les travaux se fassent.

Quand la délégation a demandé de préciser un calendrier pour pouvoir envisager la durée de cette précarité de fonctionnement, le Directeur Académique n’a pas pu apporter la réponse attendue.

Quant aux solutions de relogement provisoire qui auraient pu être anticipé avant une quelconque fermeture, aucun local de taille suffisante n’a été trouvé.

La Directrice et les secrétaires vont désormais occupé un bureau dans le lycée Jean-Jacques Rousseau à Sarcelles et les 14 Psy-EN exerceront depuis leurs établissements du bassin.

Combien de temps durera cette situation ?

Le SNES FSU 95 interviendra régulièrement auprès de la DSDEN pour que les collègues retrouvent une sérinité de travail dans leurs locaux le plus rapidement possible. Car ce sont nombre de jeunes non scolarisés qui risquent de trouver portes closes au CIO pendant encore quelques semaines.

http://www.leparisien.fr/val-d-oise...

[Mise à jour du 13 novembre 2018]
Après un week-end dans l’incertitude, les collègues du CIO de Sarcelles étaient fortement mobilisés lundi lors de la journée d’action nationale.

Le SNES-FSU 95 a obtenu qu’ils soient reçus en audience par le Directeur Académique du Val d’Oise jeudi prochain.

Pour l’instant, tous les Psy-EN du CIO de Sarcelles sont dans les collèges ou lycées qu’ils suivent toute l’année. Par contre, les autres personnels n’ont plus de lieu d’exercice et une grande partie du travail mené par nos collègues dans le CIO ne peut plus être assuré (accueil du public ; travail en commun...).

La pétition a recueilli plus de 600 signatures ce week-end. Il faut continuer à la diffuser et à la faire signer pour que tous les personnels, les usagers qui souhaitent le maintien d’un service public national d’orientation défendent le CIO de Sarcelles.

 Pourquoi cette décision ?

La cause invoquée est un problème récurrent lié au bâti et à la maintenance (Chauffage, VMC..) et l’absence de financement pour la prise en charge de ces travaux.

 Des conditions de travail dégradées pour les agents

Les PsyEN se retrouvent depuis vendredi 9 novembre à exercer dans les établissements. Comme ils en ont plusieurs en responsabilité, ils ne disposent plus de bureaux et de locaux communs centralisés. De plus, les secrétaires et la Directrice du CIO n’ont plus de lieu de travail.

Cette décision prise hâtivement, sans avoir envisagé de trouver un local provisoire, met donc en difficultés professionnelles les collègues chargés du travail sur l’orientation.

 Un réel danger pour le service public d’orientation de proximité

Compte tenu du contexte actuel avec la promulgation de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel, donnant aux Régions le pilotage de l’information sur les métiers et les formations, et la redéfinition de la carte des CIO, l’inquiétude est grande quant à une fermeture définitive du CIO.

Pour rappel, les CIO sont des espaces ouverts accueillants et bienveillants, d’information et de conseil sur la scolarité et l’orientation. Ils accueillent, les élèves scolarisés et leurs parents, mais aussi les élèves décrocheurs, en rupture avec le système de formation, les élèves nouvellement arrivés en France, les adultes.

En supprimant ce service public de proximité, à Sarcelles notamment, il y a un risque d’augmenter encore plus les inégalités de territoire en empêchant à un public fragile d’accéder à l’information et au conseil.

Pour la réouverture du CIO de Sarcelles, merci de signer la pétition à l’initiative des collègues :
http://chng.it/gmFR8h5n

Le SNES-FSU a toujours été aux côtés des collègues des CIO et a soutenu toutes les mobilisations et initiatives dans un cadre intersyndical depuis le printemps pour le maintien d’un service public national de l’orientation scolaire.

Il mettra tout en oeuvre pour soutenir les collègues du CIO de Sarcelles et pour obtenir du Rectorat et de la DSDEN une réouverture rapide des locaux.