Reclassement au 1er septembre 2017 : où en est le rectorat de Versailles ?

vendredi 29 septembre 2017
par Secteur emploi

Nous vous l’annonçons depuis plusieurs semaines : dans le cadre de la mise en place du PPCR tous les personnels doivent avoir été reclassés (voir notre article).

La date qui doit maintenant figurer en face de votre échelon sur i-prof dans la rubrique « Votre dossier - Synthèse » est le 01/09/2017, même si vous étiez déjà dans cet échelon auparavant. Pour vérifier, le cas échéant, la conservation de votre ancienneté dans l’échelon, aller dans « Votre dossier - Carrière » puis « Corps Grade Echelon » et cliquer sur les flèches noires pour obtenir le récapitulatif de votre déroulé de carrière.

 Comprendre le reclassement

La règle générale :
En classe normale, le reclassement se fait à échelon égal.
En hors-classe, les échelons sont renumérotés. Le reclassement se fait à l’échelon -1 pour les professeurs certifiés et assimilés (exemple : le 6e échelon actuel de la hors-classe est renuméroté 5e), à l’échelon -2 pour les professeurs agrégés (exemple : le 5e échelon actuel de la hors-classe est renuméroté 3e).

Dans un cas comme dans l’autre, ce reclassement se fait avec conservation de l’ancienneté acquise dans l’ancien échelon. Ainsi, lorsque cette ancienneté est égale ou supérieure à celle permettant d’accéder à l’échelon supérieur dans la nouvelle carrière, le reclassement se fera directement dans cet échelon supérieur, sans conservation d’ancienneté. Les collègues qui, selon l’ancien rythme, devaient être promus à l’ancienneté au 01/09/17 sont d’abord promus au nouvel échelon, puis reclassés à échelon équivalent, sans ancienneté, dans la nouvelle carrière.

Retrouvez ici le dossier du SNES-FSU sur le reclassement. Tous les syndiqués ont reçu du SNES-FSU le calcul de leur reclassement (nouvel échelon, effets des mesures de revalorisation sur la rémunération), calculé à partir des données qu’ils nous avaient communiquées (échelon et ancienneté dans cet échelon). Ils ont également accès à un module de reclassement, qui leur permet de connaître leur échelon de reclassement et les effets des différentes mesures de revalorisation sur leur rémunération.

 Une mise en place laborieuse

Dans l’académie de Versailles, le reclassement s’est fait dans des conditions pour le moins chaotiques : retard de plusieurs semaines dans la mise à jour de l’échelon de très nombreux collègues, erreurs dans le calcul du reclassement, non-respect des consignes du Ministère. Le Rectorat de Versailles n’était manifestement pas prêt, au 1er septembre, à mettre en œuvre une mesure pourtant annoncée de longue date. Dans la plus grosse académie de France, ce manque d’anticipation est préoccupant. Les retours des collègues et les interventions du SNES-FSU auprès de la DPE ont permis, d’après les informations dont nous disposons, une régularisation rapide de la situation.

Ainsi, les collègues stagiaires en 2016-2017, qui auraient dû être promus, selon les anciens rythmes, au 3e échelon à l’ancienneté au 01/09/17, puis reclassés au 3e échelon, sans report d’ancienneté, ont d’abord été reclassés, par erreur, à l’échelon 2 (avec comme perspective de promotion le passage au 3e échelon au 01/09/18). Le Rectorat a dû reprendre le reclassement de tous les collègues dans ce type de situation. Contactez-nous si votre situation n’est toujours pas régularisée à ce jour.

  Si votre situation sur i-prof est erronée

Si l’échelon au 1er septembre 2017 sur i-prof ne correspond pas à celui que vous attendiez, en fonction des informations que le SNES-FSU vous a communiquées (articles du site, publications, stages, etc.), il convient dans un premier temps de vous adresser à la section académique (s3ver@snes.edu ou 01 41 24 80 56), pour vérification. Vous pourrez contester votre reclassement dès réception de votre arrêté de reclassement et nous appuierons votre demande.

 Gains salariaux dès la paie de septembre ?

Attention : seuls les collègues bénéficiant, au 1er septembre, d’un avancement d’échelon, du fait de l’entrée en vigueur des nouvelles carrières, verront les effets financiers du reclassement, qui devraient intervenir sur la paie d’octobre, avec rattrapage du mois de septembre.
Les gains salariaux annoncés sur le module de reclassement s’entendent comparativement à la situation des collègues s’il n’y avait pas de revalorisation des salaires et des carrières. Ils incluent les augmentations liées à des mesures déjà mises en œuvre précédemment comme le transfert primes-points ou la première revalorisation indiciaire - intervenues en janvier 2017 (voir le calendrier des mesures) et ne représentent pas le gain à prévoir entre la paie d’août et celle de septembre.


Derniers articles publiés