Groupe de travail de vérification des vœux et barèmes du 16 au 22 mai : ouverture des travaux sans Secrétaire général ni DRH, une première !

Ouverture des groupes de travail de vérification des voeux et barèmes sans Secrétaire général ni DRH
mardi 21 mai 2013
par  Snes S3 MBV

 En guise de dialogue social : des ultimatums ! Les élus des personnels ne se laissent pas intimider

Les groupes de travail dont la conclusion était prévue mercredi 22 mai poursuivent leurs travaux jeudi 23 mai en raison du retard pris dans l’examen des disciplines.

Le Secrétaire général et le DRH, absents à l’ouverture des travaux, n’ont participé sur les 4 jours programmés qu’à une heure des groupes de travail sur l’insistance des organisations syndicales afin de rendre des arbitrages nécessaires à la conduite des travaux.

Mercredi 22 mai, ils ont voulu mettre fin aux groupes de travail alors qu’une discipline (l’espagnol) n’avait pas été examinée et que de nombreuses questions étaient en suspens au motif que le temps était écoulé. Ils refusaient toute solution pour la poursuite des travaux s’abritant derrière des impossibilités de calendrier

Cet abus d’autorité qui forme une attaque sans précédent contre le paritarisme et le droit de tous les collègues à être défendus individuellement et collectivement a été mis en échec par le refus de tous les élus de se laisser intimider.

Le groupe de travail des vérification des vœux et barèmes a été reconvoqué jeudi 23 mai pour terminer les travaux.

Les commissions d’affectation se tiendront du 18 juin au 21 juin.

Déclaration préalable du SNES en ligne

 Une première : ni secrétaire général ni DRH à l’ouverture des groupes de travail

Ni le Secrétaire général ni le Directeur des ressources humaines n’étaient présents à l’ouverture des groupes de travail de vérification des vœux et barèmes, une étape déterminante des opérations de mutations qui concernent près de 5000 collègues, dont la date est fixée depuis le début de l’année.

Les services, suite aux interventions des élus du SNES, n’ont donné aucune explication sur une priorité majeure qui pouvait excuser l’absence du Secrétaire général et du DRH.

 Une opération pourtant capitale pour la qualité des conditions de travail des personnels et le fonctionnement du service public

Le SNES a dénoncé vivement cette absence qui dénote un profond mépris pour les personnels et leurs représentants et a plongé dans l’embarras les services. Il a exigé la présence du Secrétariat général lors des travaux.
En effet, le mouvement intra est une opération capitale à la fois pour les personnels et pour le fonctionnement du service parce qu’en dépendent, d’une part, la qualité des conditions d’exercice des personnels, un facteur déterminant de satisfaction professionnelle et d’efficacité du service public d’Éducation, et, d’autre part, la couverture des besoins du service public d’Éducation.

Le fonctionnement des groupes de travail s’en trouve fortement perturbé en raison du nombre de questions en suspens qui réclament des arbitrages du Secrétariat général (traitement des détaches de catégorie A, des collègues de physique appliquée dont la discipline a été mise en extinction par la réforme des STI2D, pourvoi des postes des enseignants d’appui...). Des retards dans les disciplines sont à prévoir.

 Déblocage de 192 postes en chaire L, une première avancée, le SNES déterminé à poursuivre la bataille !

Cette absence, problématique sur le fond, l’est d’autant plus que, par les choix qu’il a effectués, en dépit des préconisations ministérielles, le Rectorat va aggraver les conditions de travail de tous les personnels :

  • blocage massif de postes pour y affecter les stagiaires avec comme conséquences 25% de postes offerts au mouvement en moins à l’Intra 2013 par rapport au mouvement de l’an passé déjà asphyxié,
  • affectation des néo-titulaires encore plus massive sur zone de remplacement faute de postes définitifs en établissement,
  • une nouvelle inflation du nombre d’heures supplémentaires et de compléments de service pour compenser la décharge des stagiaires de 3h dans les établissements…

Le SNES a fait la démonstration que d’autres choix sont possibles dans l’intérêt de tous les personnels et du service et poursuit la bataille sur ce sujet.

Voir nos exemples mis en ligne :

C’est pourquoi, nous appelons chaque participant au mouvement, d’ici là, à signer et faire signer la pétition intersyndicale en ligne sur le site du SNES Versailles :

Le calendrier est prévisionnel. Il est susceptible de modifications en fonction de l’état d’avancement des travaux en commission.

Les résultats ne sont pas immédiatement disponibles après la fin d’une commission. Les élus du SNES procèdent à d’ultimes vérifications avant de libérer les résultats.

Pour les obtenir :

  • notre permanence téléphonique : 08 11 11 03 84
  • à partir d’un portable : 01 41 24 80 56
  • Vous êtes syndiqué(e), sur notre site (identifiant et code indispensables)

  Disponibilité des disciplines

à consulter absolument avant de nous appeler ou chercher votre résultat sur site
Du retard dans l’examen des vœux et barèmes.
Les commissaires paritaires du SNES fournissent un important travail de vérification et ne communiquent que des résultats fiables et vérifiés. Les seules disciplines dont les vœux et barèmes sont disponibles sont celles qui ont été intégralement vérifiées.

mise à jour le 23 mai 2013 à 15h35

DISCIPLINESdate passagerésultats disponibles
ALLEMAND 16/05/2013 OUI
ANGLAIS 16/05/2013 OUI
ARTS PLASTIQUES 21/05/2013 OUI
ARTS APPLIQUES 22/05/2013 OUI
BIOCHIMIE 16/05/2013 OUI
COP 16/05/2013 OUI
CPE 17/05/2013 non
DOCUMENTATION 21/05/2013 OUI
ÉDUCATION MUSICALE 21/05/2013 OUI
ESPAGNOL 22/05/2013 non
HISTOIRE GÉOGRAPHIE 16/05/2013 OUI
LANGUES FAIBLE DIFFUSION 15/05/2013 OUI
LETTRES CLASSIQUES 17/05/2013 OUI
LETTRES MODERNES 17/05/2013 OUI
MATHS 22/05/2013 OUI
PHILOSOPHIE 21/05/2013 OUI
PHYSIQUE APPLIQUÉE 17/05/2013 OUI
SCIENCES PHYSIQUES 17/05/2013 OUI
SES 21/05/2013 OUI
STE 21/05/2013 OUI
STI 22/05/2013 OUI
STMS 21/05/2013 OUI
SVT 16/05/2013 OUI
TECHNOLOGIE 17/05/2013 OUI

Les résultats seront également envoyés à nos syndiqués par mail et sms dès que leur discipline sera disponible.


Documents joints

Déclaration préalable