Quantcast

Val d’Oise : au lycée d’Herblay, les personnels en lutte contre les suppressions de postes

mercredi 27 mars 2013
par  Snes S3 SV

A Herblay la Direction Académique a une curieuse façon de calculer la DHG. Alors que la gouvernement annonce qu’il veut faire de l’éducation une priorité, la DHG est amputé de 91 heures. Résultat, pour 6 élèves en moins 6 postes supprimés...

De fait, alors que l’établissement fonctionne depuis la rentrée 2012 avec 1386 heures pour 1020 élèves, la dotation pour l’année prochaine est de 1295 heures pour 1014 élèves.

Les collègues se sont mobilisés. Le député, la sénatrice et le Conseiller Régional ont été contactés. Une délégation de parents et d’enseignants a été reçue à la Direction Académique.

Résultats, au député qui avait demandé des explications, l’administration a répondu que seulement 15 heures étaient supprimées.

1386-15=1371

Visiblement entre Osny et Herblay 76 heures se sont perdues corps et biens.

Naufrage ou erreur de calcul, nul ne sait. Mais avec 15 heures officiellement supprimées, la DASDEN supprime toujours 6x18 heures soit 6 postes.

Des collègues qui sont dans l’établissement depuis parfois près de 10 ans vont se retrouver victimes de mesures de carte scolaire qui auront aussi pour effet de porter à plus de 35 le nombre d’élèves par classe en 2nde, en STMG et dans de nombreuses classes de 1ère et de Terminale.

Sans compter les heures dédoublées qui sont supprimées. Une situation humainement inacceptable qui aura aussi de lourdes conséquences sur les conditions de travail des enseignants mais aussi et surtout des élèves.

Réunis en Assemblée Générale, les enseignants qui ont reçu le soutien des parents ont décidé de déposer un préavis de grève pour le jeudi 28 mars. Au lycée d’Herblay, ce sera non pas une journée morte, mais une journée d’action : distribution de tracts aux gares d’Herblay et de la Frette, AG, conférence de presse...

Parents, enseignants et élèves espèrent que la Direction Académique bénéficiera rapidement de cours de soutien en arithmétique... tant qu’il reste des heures pour faire de la remédiation.


Documents joints

Communiqué de presse
Lettre au député
Motion de CA
Lettre de soutien du député