Quantcast

[INTER 2019] Envoi du projet d’affectation par le Ministère

Une entrave au travail de vérification des élus, que le SNES-FSU dénonce
vendredi 15 février 2019
par  Secteur emploi

Les FPMN d’affectation se tiendront au Ministère du 28 février au 8 mars 2019. C’est seulement à l’issue de ces instances que les participants au mouvement inter-académique connaîtront leur affectation pour la rentrée 2019. Or, le Ministère a décidé une nouvelle fois cette année de diffuser aux participants au mouvement inter-académique le projet d’affectation, dès le 15 février, soit avant la tenue des FPMN.

Le projet que le ministère a décidé de diffuser contre l’avis unanime des organisations syndicales représentatives n’est en rien définitif.

En agissant de la sorte, l’Administration prend une lourde responsabilité : celle de diffuser, de manière précipitée, un résultat non vérifié aux demandeurs de mutation. Le SNES-FSU dénonce depuis plusieurs années ces pratiques, qui n’ont d’autre objectif que celui d’entraver le travail de vérification, de correction et d’amélioration effectué par les élus des personnels en alimentant les idées reçues sur l’inutilité des commissions paritaires. La décision de diffuser le projet n’a rien d’innocent au moment même où le gouvernement annonce vouloir faire disparaître le paritarisme dans le cadre de la réforme de la Fonction Publique !

Ne vous laissez pas duper par ces manœuvres. Les commissaires paritaires du SNES-FSU, vos représentants, élus suite aux élections professionnelles de décembre 2018, travaillent justement actuellement à repérer les erreurs que contient le projet et en obtiennent la correction par l’Administration. De plus, au moment même où le Ministère diffuse le projet, les demandes tardives de participation au mouvement (possibles jusqu’au 15 février) n’ont pas intégrées. Enfin, le travail des élus du SNES-FSU permet des propositions d’amélioration du projet, par la demande d’ouverture de capacités supplémentaires.
La correction des erreurs, l’ajout des demandes tardives et l’attribution de capacités supplémentaires par le ministère ont, inévitablement, des répercussions sur le projet. Ce dernier est donc susceptible d’évoluer jusqu’à la tenue de la commission traitant de votre discipline (le calendrier prévisionnel est en ligne sur note site national).
Les barres d’entrée résultant du mouvement, quant à elles, ne peuvent par définition pas exister avant la tenue des commissions.
Soyez assurés que les commissaires paritaires du SNES-FSU mettent tout en œuvre pour que le droit de chacun à muter soit respecté dans le respect du barème et des règles communes.

Les commissaires paritaires nationaux du SNES-FSU adresseront aux collègues syndiqués leur résultat individuel par mail. Vous pourrez le retrouver dans l’espace adhérents du site www.snes.edu. Les barres seront également communiquées à l’issue de la FPMN, une fois les données vérifiées et stabilisées.
Il va de soi que tout participant au mouvement a besoin de connaître au plus vite son résultat mais nous ne pouvons à ce jour que conseiller à chacun d’attendre patiemment la réunion de la FPMN le concernant.