La mobilisation au Lycée Maurice Genevoix de Montrouge ne faiblit pas

vendredi 3 mars 2017
par Snes S2 Hauts de Seine

Les enseignants du lycée Maurice Genevoix n’ont pas obtenu de réponses à leurs demandes. Ils poursuivent leur mobilisation comme le montre le communiqué de presse publié aujourd’hui

 Communiqué de presse des enseignants du lycée Maurice Genevois de Montrouge

 Des sardines pour Monsieur le Recteur

« Les sardines, on en mange, on n’en devient pas ! ». C’est ce slogan que professeurs et élèves du lycée Maurice Genevoix de Montrouge (92) scandent depuis le jeudi 23 février. Depuis ce jour, la grève, massivement suivie, est reconduite et ce jusqu’à nouvel ordre. Les élèves, autoproclamés « sardines » ont même organisé un blocus filtrant à l’entrée du lycée. Les parents d’élèves FCPE se sont joints au mouvement et partagent les mêmes revendications : baisse des effectifs globaux et par classe, en particulier 9 classes de seconde à 30 élèves maximum. En effet, le lycée est saturé avec des effectifs de plus en plus nombreux alors même qu’un nombre grandissant d’élèves est en difficulté et aurait besoin de davantage d’encadrement et d’une attention particulière. Les couloirs sont encombrés, les salles de classe entièrement occupées et le service de demi-pension est débordé. Les violences et incidents graves se multiplient. La situation est devenue insupportable pour tous. Pourtant, dans d’autres lycées plus favorisés de l’Académie de Versailles, les effectifs diminuent... Les tentatives de négociation auprès de l’Inspection Académique (IA) n’ont pas permis jusqu’ici de diminuer les effectifs prévus pour la rentrée 2017 en refusant de reconnaître la spécificité du public de l’établissement. Le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale (DASEN) de l’Académie de Versailles n’a apporté aucune proposition pour résoudre le problème des effectifs au lycée. Il nous recevra à nouveau lundi 6 mars. Les enseignants, parents et élèves ont donc décidé de se rendre au Rectorat de Versailles aujourd’hui à 10h30 afin d’être reçus et d’interpeller le recteur sur la situation. A cette occasion, ils remettront une boîte de Sardine à Monsieur le Recteur. Les professeurs, devant la gravité de la situation pour leurs élèves et dans le but d’alerter l’opinion, ont décidé d’intensifier le mouvement (Boycott des conseils de classe, des épreuves anticipées de baccalauréat, absence aux cours…). Une chose est sûre. Les Sardines sont loin d’être cuites au lycée Maurice Genevoix de Montrouge. JPEG - 85.6 ko


Derniers articles publiés