Quantcast

Essonne : compte-rendu d’un CDEN nocturne : assistance éducative et IMP

jeudi 25 juin 2015
par  Snes S2 Essonne

Traditionnellement, l’ordre du jour du CDEN du mois de juin mêle des éléments du 1er degré (ajustements de carte scolaire) et du 2d degré (assistance éducative) ce qui permet aux élus de veiller jusqu’à une heure avancée de la nuit. Ce CDEN, qui s’est tenu le lundi 22 juin, n’a pas dérogé à la règle puisqu’il s’est achevé à 23h15.

 
Bilan des créations et suppressions de postes d’AED

Dès la déclaration préalable (ci-dessous), les élus de la FSU91 ont rappelé, pour le 2d degré, le bilan négatif de l’assistance éducative dans le département.

Déclaration FSU91

Comme l’a montré le CTSD du 18/06, alors que les effectifs augmentent, des emplois d’AED sont supprimés en collège et en lycée. Les élus SNES-FSU91 avaient alors dénoncé un certain nombre de situations de suppressions ou de non créations d’emploi, en demandant à ce qu’elles soient réexaminées. (voir le compte rendu du CTSD ici http://www.versailles.snes.edu/spip... )

Lors de ce CDEN, suite à nos demandes, le DASEN a annoncé les évolutions suivantes :
* collège les Dines Chiens - Chilly Mazarin : création d’un demi emploi
* collège la Nacelle - Corbeil-Essonnes : annulation de la suppression d’un demi-emploi
* collège les Tarterêts - Corbeil-Essonnes : annulation de la suppression d’un demi-emploi
* collège Condorcet - Dourdan : annulation de la suppression d’un demi emploi
* collège Eugène Delacroix - Draveil : création d’un demi-emploi
* collège Jean Vilar - Grigny : annulation de la suppression

3 autres situations que nous avions également évoquées (collège Sonia Delaunay à Grigny, lycée Paul Langevin à Ste Geneviève et collège Marie Curie à Etampes) seront réexaminées à la rentrée, selon les moyens disponibles.

Ci-dessous les tableaux définitifs en matière de dotations AED.

Collèges : évolution postes AED
Lycées : évolution postes AED

En dépit des quelques améliorations locales obtenues par le SNES-FSU91, le bilan reste largement négatif puisqu’il y a une suppression d’emploi en lycée et une suppression d’un demi-emploi en collège, alors même que les effectifs augmentent de manière significative (1342 élèves en plus sont attendus dans le 2d degré essonnien). Encore une fois, les vies scolaires semblent être les grandes oubliées de la prochaine rentrée.

 
Implantations des postes de CPE

La série « mais où donc va être implanté l’emploi de CPE dont a bénéficié le 91 pour la prochaine rentrée », série qui aura tenu en haleine les élus du SNES-FSU91 pendant 3 mois a enfin trouvé son épilogue.
Le poste est scindé en deux : le collège Blaise Pascal (Massy) bénéficiera d’un demi-poste et le collège Jean Lurçat (Ris-Orangis) de l’autre demi-poste.

Nous avons également eu connaissance de l’implantation de postes provisoires (pour une année scolaire) de CPE :
* collège Montesquieu - Evry : un demi poste
* collège le Pont de Bois - St Chéron : un demi-poste
* collège Nicolas Boileau - St Michel sur Orge  : un demi-poste
* lycée Clément Ader - Athis-Mons  : un demi-poste
* lycée François Truffaut - Bondoufle  : un demi-poste
* lycée Ampère - Morsang sur Orge : un demi-poste

 
Mobilisation pour soutenir 4 lycéens du 91 sans papiers et menacés d’expulsion !

La FSU91 a interpellé le préfet et le DASEN sur la situation inqualifiable de 4 lycéens dont 3 sont scolarisés dans l’Essonne, sous le coup d’une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) et qui sont menacés d’expulsion, alors qu’ils ont rejoint leurs familles en France et présentent tous des parcours scolaires remarquables. Une déclaration commune : FSU91 - CGT éduc’action91 - FNEC FP FO91 - SGEN CFDT 01 - UNSA - FCPE91 - LDH91 a été lue.
Continuez de signer et faire signer la pétition de soutien à ces quatre jeunes
http://www.educationsansfrontieres....

 
IMP : indemnités pour missions particulières

Comme lors du CTSD, les élus de la FSU91 ont dénoncé les incohérences qui apparaissent dans certaines dotations, mais surtout la faiblesse des enveloppes allouées à certains établissements, où la répartition de ces IMP s’apparente à une opération de gestion de la pénurie.
Plus d’informations sur les IMP ici : http://www.versailles.snes.edu/spip...

 
Enseignement moral et civique : quand le burlesque rencontre l’ubuesque !

Depuis plusieurs mois, le SNES-FSU91 dénonce, en CT, l’absence de moyens propres, dans les filières technologiques, pour assurer ce nouvel enseignement. Le Conseil Supérieur de l’Education s’est prononcé majoritairement pour le report d’une année, mais bizarrement, cette fois, la Ministre n’a pas écouté l’avis du CSE... Et dernier élément venu couronner ce fiasco annoncé, la parution, le dimanche 21 juin, au Journal officiel, d’un arrêté présentant les nouvelles grilles horaires en lycée, qui comprenait bien l’EMC (enseignement moral et civique), mais pas l’histoire-géo en 1èreS, les Arts en 1èreL, la philo en TES et TL. Erreur du JO dira la Ministre....

Pendant ce temps, faute de dotation prévue pour assurer cet enseignement dans les filières technologiques, c’est la grande débrouille dans les lycées du 91 : ici des heures trouvées sur un reliquat, là l’annonce que l’EMC ne pourra se faire dans les classes concernées dans la voie technologique.
Merci de nous préciser comment cet enseignement se met en place, ou pas, dans votre lycée : snes91@versailles.snes.edu

 
Réforme du collège du gouvernement, c’est toujours non !

Les élus SNES-FSU91 ont réaffirmé leur opposition à cette réforme du collège (et non pas à une réforme du collège). Comme lors du CTSD, ils ont présenté le vœu suivant, qui a été adopté

La réforme du collège, publiée dans la foulée d’ une grève majoritaire dans les collèges et méprisant ainsi les personnels, ne résoudra en rien les difficultés actuelles du collège. Sans répondre aux véritables besoins du collège, elle ne ferait en outre, si elle était mise en œuvre en 2016, qu’engendrer davantage d’inégalités entre les élèves, aggraver les conditions de travail des personnels, mettre en concurrence personnels, disciplines et établissements.
Les organisations syndicales FSU , FNEC-FP-FO et CGT Educ’Action saluent la détermination et la mobilisation des personnels qui se sont exprimées dans la grève et les manifestations du 11 juin.

Elles rappellent leur opposition à cette réforme, leur demande d’abrogation du décret et de l’arrêté, leur refus de toute négociation sur des textes d’application. Des discussions pour une autre réforme du collège doivent s’engager, car les personnels attendent d’autres réponses, notamment en termes d’effectifs de classe, de possibilités de travail en petits groupes, d’amélioration des vies scolaires, de formation continue...

Pour  : 8 (FSU : 5 voix - CGT 1 voix - FO 2 voix)
Abstention : 13 (UNSA - représentants des collectivités territoriales - FCPE)
Ne prend pas part au vote : SGEN-CFDT

Les élus FSU91 en CDEN : Jean-François Claudon (SNES-FSU), Stéphanie Dumercq (SNuipp-FSU), Jean-Baptiste Hutasse (FSU), Jean-Claude Tessier (Snuipp-FSU) et Sophie Vénétitay (SNES-FSU)