VAL D’OISE : CTSD Mesures de Cartes Scolaires

jeudi 2 avril 2015
par Snes S2 Val d’Oise

La Direction Académique est loin du compte : 130 emplois (équivalent temps plein) qui se traduisent par 34 créations de postes ! Où est la priorité à l’Education ?

Le Comité Technique Spécial Départemental, concernant les créations et suppressions de postes dans le Val d’Oise, s’est réuni le jeudi 26 mars 2015. La semaine précédant ce CTSD, un groupe de travail s’est tenu durant lequel nous avons demandé la création de chaires dans chaque établissement où des Blocs de Moyens Provisoires à 18h étaient prévus. Suite à nos demandes, la Directrice Académique n’a créé que 2 postes supplémentaires en Lycée. Alors que des chaires pouvaient être créées en raison des besoins, l’Administration a refusé nos demandes, pourtant légitimes, afin de satisfaire les demandes des chefs d’établissements qui souhaitaient garder, sur ces postes, des TZR ou des contractuels au mépris des règles du mouvement et sans garantie pour ces personnels. Il est à noter que, depuis cette année, siège au titre des personnels pour le SE-UNSA, un chef d’établissement. Nous sommes intervenus au sujet de nombreux postes de Lettres Classiques qui disparaissent, non pas en raison d’absence de demande, mais du fait du tarissement d’enseignants de la discipline suite à la fermeture du CAPES de Lettres Classiques.

Lors du CTSD sur les dotations horaires, 62 emplois ETP avaient été créés pour les collèges, ils ne se traduisent que par la création de 7 chaires pour 414 élèves de plus. Pour les lycées, la création est de 27 chaires pour 68 emplois ETP alors que 869 élèves de plus seront accueillis. Devant l’augmentation des effectifs et l’absence de compensation des suppressions massives antérieures à 2012, ces créations ne permettront pas d’améliorer les conditions de travail des élèves et des personnels.

Des établissements se mobilisent dans le département face à l’indigence des moyens. Pour le SNES-FSU, il est urgent de mettre en place dans l’Éducation une politique qui se traduise par la reconnaissance et la revalorisation globale des personnels et de leurs métiers ainsi que l’octroi de moyens substantiels au Service public d’Éducation, lui permettant d’assurer l’ensemble de ses missions et de faire réussir les jeunes sur tous les territoires. C’est pourquoi, la FSU, avec la CGT, FO et Solidaires, s’engage dans un processus de mobilisation de l’ensemble des salariés pour créer les conditions d’un rapport de force unitaire et obtenir un changement de cap. Elle appelle, tous les personnels de l’Éducation nationale, à faire de la journée de grève et de manifestation du 9 avril une réussite.

N’hésitez pas à nous contacter pour nous tenir au courant des mobilisations locales et/ou des problèmes rencontrés dans le cadre de la préparation de la rentrée 2015 (contact : snes95@versailles.snes.edu)

Vous trouverez en pièce jointe la déclaration préalable de la FSU 95. La FSU (SNES, SNEP et SNUEP) a voté contre la proposition faite par Directrice Académique sur les créations/ suppressions de postes fixes dans le département. Toutes les autres organisations syndicales ont fait de même sauf le SE-UNSA qui s’est abstenu et a ainsi permis l’adoption du projet de l’administration.

Vos élu-e-s SNES-FSU, SNEP-FSU et SNUEP-FSU au comité technique : Claudie Chalmin, François Crevot, Christophe Lucas, François Martin, solène MERLE et Mathieu VIGNUALES


Documents joints

PDF - 100 ko
PDF - 100 ko

Derniers articles publiés