Quantcast

Bilan de rentrée dans les Hauts-de-Seine : aucune amélioration pour la rentrée 2013

samedi 23 novembre 2013
par  Snes S2 Hauts de Seine

Le 21 novembre s’est tenu le premier Comité technique départemental (ou CTSD) de l’année. Nous avons rencontré pour la première fois le nouveau Directeur académique (ou DASEN, nouvelle appellation pour un Inspecteur d’académie), Monsieur Philippe Wuillamier.
Ce premier Comité technique est traditionnellement consacré à un bilan de rentrée dans le département.

Pour la FSU, la rentrée 2013 se caractérise par aucune amélioration (voir la déclaration préalable de la FSU en pièce jointe)

 Pour les personnels :

Il n’y a aucune amélioration de leurs conditions d’exercice.

  • Les effectifs restent pléthoriques dans la majorité des classes et atteignent des records rarement égalés : plus de trente élèves dans certaines classes de collège (notamment en 6ème -5ème) et de nombreuses classes de lycée à plus de 35 (notamment en Seconde).
  • Le taux d’HSA continue à augmenter pour cette rentrée en collège comme en lycée. voir le document en pièce jointe
    Nous avons reconstitué les taux d’HSA depuis 2008 en collège : En 2008, les deux tiers des collèges avaient un taux d’HSA inférieur à 7% et quasiment aucun n’était supérieur à 9%. Pour la rentrée 2013, c’est l’inverse : les deux tiers des collèges ont un taux d’HSA supérieur à 7% et 20% ont un taux supérieur à 9%. Le même phénomène est similaire en lycée. Ce taux d’HSA délirant provoque une surcharge de travail permanente, subie par les personnels. Il détériore les conditions de travail des personnels et le service rendu aux élèves. Cette surcharge de travail, couplée à la baisse réel du pouvoir d’achat des personnels, explique en grande partie la crise du recrutement.

      Pour les élèves :

  • les deux tiers des collèges ont des H/E inférieur ou égal à 1.2 et donc des dotations qui ne laissent aucune marge d’initiative pédagogique réelle aux établissements et les contraignent à arbitrer trop souvent entre le maintien d’options, les effectifs par classe et les horaires nationaux dus aux élèves. Dans ces conditions, il ne reste aucune possibilité de remédiation pour les élèves. Le taux d’encadrement global en collège est quasiment le même que celui de l’année dernière ( 1.19 h/élève contre 1.18 en 2012 et 1.22 en 2010). Il n’y a donc eu aucune amélioration réelle des conditions d’enseignement et donc de réussite pour les élèves, dans ce département, à la rentrée 2013.

Nous avons reconstitué l’évolution des H/E depuis 2005 : voir graphique joint disponible ici

 Ouverture de classe

  • L’Inspection académique a dû ouvrir un nombre record de classes en cette rentrée : 11 6èmes et surtout 10 Secondes. Il y a 350 élèves de plus en Seconde générale pour cette rentrée. Pour le DASEN cela s’explique par des taux de passage en nette amélioration.

 La situation explosive des lycées

De nombreux lycées sont remplis « à bloc », parfois au delà de leurs capacités d’accueil maximales. Certains secteurs (Boulogne, Courbevoie, Nanterre) ne seront probablement pas en capacité à la rentrée d’accueillir tous les élèves de leur secteur (comme pour Richelieu à Rueil l’année dernière, voir :http://www.versailles.snes.edu/spip.php?article2818 et http://www.versailles.snes.edu/spip.php?article2776 ).

Des solutions sont déjà envisagées : algecos, resectorisation des élèves, transfert de sections. Le DASEN s’est engagé à tenir rapidement un groupe de travail sur la question et à ce que les collègues et les CA des établissements concernés soient informés.

  • Pour Prévert à Boulogne : pas de construction terminée avant 2018, c’est la situation la plus critique pour la rentrée 2014.
  • Courbevoie : Lucie Aubrac : même problème, les plus grosses difficultés surtout pour la rentrée 2015.
  • Nanterre : nécessité de construire un nouveau lycée...

 Les documents joints :

  • Vous trouverez quatre documents élaborés par le SNES (un sur les collèges, l’autre sur les lycées, un sur les SEGPA et un sur lesEREA sur les variations des effectifs et des dotations horaires entre le « prévisionnel » de janvier et le « réel » de la rentrée.
  • Vous trouverez aussi la liste de toutesles ouvertures de classes pour la rentrée (dans un document qui nous vient de l’Inspection)

- Deux tableaux élaborés par le SNES 92 :

  • Le premier sur l’explosion du taux d’HSA depuis 2008 dans les collèges (vous pouvez observer les décrochages de la rentrée 2010 et surtout 2013.
  • Le deuxième sur la détérioration des dotations horaires depuis 2005 qui s’observe par les taux d’encadrement ou heures par élève (H/E). Ils sont, dans la plupart des collèges, inférieurs à 1.2 heures par élève, ce qui permet à peine d’assurer les horaires règlementaires, avec des effectifs pléthoriques et sans aucune possibilité de dédoublement pour de la remédiation.


Les élus SNES-FSU au Comité technique des Hauts-de-Seine

Marie-Pierre Carlotti

Élisabeth De Almeida

Beranger Delacotte

Jean-François Gay

Loïc Sanchez


Documents joints

Declaration préalable de la FSU au CTSD du 21 (...)
Ouvertures de classes à la rentrée 2013
Evolution des effectifs et des DHG en collège (...)
Evolution des effectifs et des DHG en EREA - (...)
Evolution des effectifs et des DHG en lycée - (...)
Evolution des effectifs et des DHG en SEGPA - (...)
evolution du taux d'HSA en collège depuis (...)
Evolution du H/E entre 2005 et 2013