Essonne : au lycée Parc des Loges (Evry), professeurs, parents et élus se mobilisent !

dimanche 13 mars 2011
par Snes S2 Essonne

La découverte de la DHG a été une bien mauvaise surprise pour les enseignants du lycée Parc des Loges à Evry. Une baisse de 112h agrémentée de la suppression d’une classe de seconde et d’une classe de terminale ES ainsi que de la suppression d’un certain nombre de dispositifs comme la philosophie en classe de 1èreL ou des heures en plus en mathématiques dans la filière S. Sans même évoquer la mascarade que va constituer l’accompagnement personnalisé avec le peu de moyens alloués. La première version de la DHG était encore plus surréaliste avec également la suppression d’une classe de 1re STG qui s’est avérée être…une « erreur de logiciel » selon l’aveu même de l’IA lors d’une première entrevue avant les vacances !

Un tract a été distribué devant le lycée pendant au début du mois de février. La grève du jeudi 10 février a été suivi par près d’un enseignant sur deux.

Après les vacances, la mobilisation n’a pas faiblit.

  • En heure d’information syndicale, les professeurs ont décidé de distribuer une lettre dans toutes les classes. Elle informe de la situation au lycée Parc des Loges et au verso, les parents ont pu trouver un modèle de lettre dénonçant la situation à venir pour la rentrée 2011. Cette lettre est à compléter, à signer et à remettre aux professeurs afin de les porter à Monsieur l’Inspecteur d’Académie. Près de 161 lettres ont déjà été remises aux enseignants, dont certaines comportaient quelques mots d’encouragement aux enseignants et d’indignation vis-à-vis de la politique actuelle. (voir ci-dessous)

JPEG - 15.8 ko JPEG - 18.6 ko

  • La répartition de la DHG proposée en CA a été rejetée (13 voix contre) et les élus SNES ont avancé leurs arguments notamment à travers une motion (voir ci-dessous).
  • Les parents et les élèves ont également été conviés à une réunion d’information au lycée vendredi 11 mars, co-organisée par les professeurs et la FCPE. Les enseignants ont détaillé la situation locale, départementale et nationale. Les parents et les élèves présents ont assuré les enseignants de leur soutien face à la gravité de la situation.

Les élus de la municipalité ont également témoigné de leur soutien aux enseignants du lycée. Ainsi le conseil municipal de la ville d’Evry a voté une motion dénonçant la situation dans l’Essonne et notamment à Evry (voir PJ). Manuels Valls, député-maire de la ville, était représenté par un de ses adjoints, Jacques Longuet. Francis Chouat (1er vice-président du Conseil Général de l’Essonne), Bruno Piriou (conseiller général de Corbeil-Essonne) et Jacques Picard (conseiller régional Ile de France) ont également apporté, de diverses manières, leur soutien à la mobilisation des professeurs, des parents et des élèves.

La réunion s’est terminée de manière très conviviale autour d’un petit buffet. Professeurs et parents se sont donnés rendez-vous le samedi 19 mars dans les rues parisiennes….


Documents joints

Motion Conseil Municipal Evry
Motion Conseil Municipal Evry
LPL lettre parents
LPL lettre parents
LPL motion CA/DGH
LPL motion CA/DGH

Derniers articles publiés