Hauts de Seine : échos de la mobilisation dans les établissements (actualisé jeudi 21 octobre 10h)

dimanche 17 octobre 2010
par Snes S2 Hauts de Seine

La mobilisation multiforme des enseignants contre la réforme des retraites se poursuit dans les établissements des Hauts de Seine, l’entrée des lycéens dans le mouvement se confirme.

N’hésitez pas à compléter les échos ci-dessous en transmettant les taux de grévistes et les informations concernant votre établissement ou votre ville à l’adresse snes92@snes.edu

Jeudi 21/10 à 10h lycée Descartes Antony barrage filtrant dans le calme et manif d’une centaine de lycéens ; lycée Genevoix de Montrouge nouveau blocage pacifique avec présence de parents, éducateurs et profs pour sécuriser, les lycéens iront à la manif parisienne ; lycée Montesquieu le Plessis blocus léger et bon enfant ; lycée Newton Clichy partiellement bloqué ; lycée Lakanal Sceaux à nouveau bloqué ;

Mercredi 20/10 Blocages signalés notamment : lycée Newton Clichy ; lycée Descartes Antony barrage filtrant et manif lycéenne ...

Nanterre : présence d’une centaine d’adultes (parents, élus, syndicalistes territoriaux..) à 8h devant le lycée Joliot, dissuadant toute manifestation de violence, mais situation confuse (le lycée n’est pas clairement fermé ni ouvert) et poursuite d’incidents violents entre jeunes et police dans le quartier

Montrouge : les collègues, des parents, des éducateurs balnéolais ont remis en place leur dispositif préventif pour sécuriser et encadrer les initiatives décidées par les lycéens en AG ; manifestation dans le calme des lycéens de Genevoix + du LP de Bagneux jusqu’à Porte d’Orléans et retour !

Mardi 19/10

Taux de grévistes ce jour : 8 sur 29 à Bartholdi Boulogne, 16% au lycée Camus Bois Colombes, 24% au lycée Renoir Asnières, stable à J Jaurès Levallois, 6/ 27 à Jean Moulin Meudon Blocages lycéens signalés notamment : lycée Renoir Asnières ; lycée Descartes Antony ; lycée Michelet Vanves ; lycée Auffray Clichy ; lycée Newton Clichy ; lycée Rabelais Meudon

lycée Joliot de Nanterre fermé, AG lycéenne dans une salle municipale, mais des incidents aux abords de certains collèges et dans la ville avec déploiement policier

Lundi 18/10 AG des profs au lycée J Jaurès de Chatenay à 10h 30 HMIS au lycée Renoir Asnières, bonne participation à la grève du 19 prévue (après 50% le 12/10)

Blocages signalés des lycées : Lycée Renoir Asnières (déjà samedi, puis ce lundi) ; Lycée Mounier Chatenay fermé ; Lycée Montesquieu le Plessis Robinson bloqué ; Lycée Jean Jaurès à Chatenay bloqué ; Lycée Rabelais à Meudon bloqué ; blocage de brève durée au lycée JP Vernant de Sèvres

blocage par les collégiens de Gay Lussac Colombes, néanmoins maintenu ouvert le matin, pas d’incident sérieux, les collègues se sont interposés/ police puis ont empêché l’intrusion de lycéens extérieurs, collège fermé à 14h, deux collégiens arrêtés puis relâchés

Lycée Genevoix de Montrouge : après les violences policières contre les élèves le jeudi 14/10, après la mobilisation lycéenne sécurisée le vendredi 15/10 par une forte présence d’interposition adulte (parents, profs, personnels, élus balnéolais), nouvel incident sérieux avec la police ce lundi 18/10, les profs exercent leur droit de retrait, voir leur communiqué :

Word - 23 ko
Communiqué Lycée Genevoix Montrouge 18 octobre 2010

Nanterre : nouveaux incidents devant le lycée Joliot Curie, la présence d’adultes venus à nouveau s’interposer (parents, profs, syndicalistes et élus nanterriens) n’évite pas que des provocateurs extérieurs parviennent à déclencher des heurts avec la police et des actes de vandalisme, ce qui aurait pu être évité si les autorités de l’EN avaient entendu les demandes répétées des profs, des parents et des élus que la police ne soit plus à l’entrée du lycée. Incidents dans la ville et devant d’autres établissements (collège Chenevreux fermé). En soirée, la demande de fermeture du lycée mardi 19/10 est accordée suite à une réunion de concertation avec l’IA à l’initiative de la mairie. Dans l’a-m un rassemblement interpro sans incident devant le MEDEF à Nanterre.

Au dimanche 17/10 Après la journée de grève le mardi 12/10, pour laquelle on a noté des taux en progrès dans des établissements où les scores étaient modestes au départ (ex : Collège Vigny Courbevoie : plus de 31% cette fois contre 25% le 23 septembre), et une bonne participation à la manif (32 collègues du lycée Galilée !), bon nombre d’établissements ont tenu des AG ou des HMIS pour débattre des suites (Collège Jean Macé Clichy, Lycée Langevin Suresnes, etc....)

Des établissements poursuivent, démarrent ou relancent la reconduction de la grève selon le calendrier et les modalités déterminés en AG d’établissement : lycée Genevoix de Montrouge, lycée Newton de Clichy (reconduction le 14 et le 15), lycée Auffray de Clichy, lycée Maupassant de Colombes , collège Paul Eluard Nanterre (depuis le 12/10, une partie de la vie scolaire et des profs, reconduction entrecoupée d’une reprise des cours), collège Gay Lussac de Colombes (les 13-14-15/10), collège Danton de Levallois (en se relayant depuis le 13, de façon à ne pas s’épuiser et à limiter les prélèvements).

Des initiatives diversifiées : Distribution de tracts à la gare, et aux parents venus au lycée (Asnières), intervention à l’occasion de réunions parents/profs (Galilée Gennevilliers, collège Paul Eluard Nanterre) , participation à des AG de ville, manif avec les territoriaux dans la ville (Malakoff), « tintamarre » avec les collègues du premier degré à Clichy, etc... Plusieurs établissements envisagent de mettre en place des caisses de grève. D’autres prévoient AG ou HMIS dans les jours à venir, avant ou après la nouvelle journée interpro de mardi 19.

Blocages et manifs lycéennes Signalés aux lycées Agora Puteaux, Langevin Suresnes, Montesquieu le Plessis, Monod Clamart, Auffray Clichy, Newton Clichy, Léonard de Vinci Levallois, Maupassant Colombes, Galilée Gennevilliers, ainsi que dans plusieurs LP, avec parfois des incidents à la marge, mais aussi des interventions disproportionnées et brutales de la police notamment au lycée Joliot Curie de Nanterre, au LP Valmy de Colombes et au lycée Genevoix de Montrouge, qui ont conduit les personnels à s’interposer pour que le droit des lycéens à s’exprimer sur la « réforme » des retraites soit respecté.


Derniers articles publiés