Quantcast

Graves menaces confirmées sur l’intra : plusieurs centaines de postes bloqués

liste des postes bloqués en ligne - Rien n’est joué. Se mobiliser contre cette violente remise en cause des conditions d’exercice et d’affectation des stagiaires et des titulaires.
mercredi 31 mars 2010
par  Snes S3 MRP

SNES, SNEP et SNUEP appellent la profession à se mobiliser contre le saccage organisé des conditions d’exercice et d’affectation de l’ensemble des personnels provoqué par les suppressions d’emplois de stagiaires et la réforme de la formation des maîtres.

Voir notre appel stagiaires, titulaires, tuteurs et élèves ne paieront pas la - note des suppressions des emplois de stagiaires !

Vous trouverez ci-dessous la liste des des postes que le Rectorat veut bloquer pour la pré-affectation des stagiaires et qui seront donc soustraits du mouvement intra 2010.

Postes bloqués par commune Postes bloqués par discipline
Yvelines Yvelines
Essonne Essonne
Hauts de Seine Hauts de Seine
Val d’Oise Val d’Oise

La volonté de soustraire des postes, dès à présent, est aberrante pour plusieurs raisons :

  • les stagiaires ne seront affectés qu’à la fin du mois d’août dans l’académie, sans que le Rectorat ne connaisse leur nombre réel par discipline. Des postes bloqués risquent ainsi de bien rester vacants.
  • au mois de juillet, se découvrent plusieurs centaines de blocs de moyens provisoires construits sur les rompus de temps partiels, les disponibilités, les détachements, les congés formation, la conversion d’heures supplémentaires en heures postes…

Sans porter atteinte à la fluidité du mouvement intra, avec la possibilité de nommer les stagiaires sur des quotités incluant une réelle décharge de service, le Rectorat a les moyens de procéder autrement. La méthode choisie est commandée par un choix budgétaire : il s’agit bien d’imposer aux futurs lauréats de concours un service plein pour optimiser la ressource qu’ils représentent à cause de la pénurie de personnels.

  Une violente remise en cause de nos conditions de service et d’emploi et de nos droits statutaires

La réforme de la formation des maîtres et la suppression des emplois de stagiaires servent de prétexte à une violente remise en cause de nos conditions de service et d’emploi et de nos droits statutaires : temps de formation en sus du temps de travail et non sur le temps de travail, service à temps complet devant des classes pour le stagiaires, atteinte au droit au poste et à la mobilité pour l’ensemble des personnels...

Lors du CTPA du 16 mars et des CTPD sur les créations/suppressions de postes, les élus du SNES, du SNEP et du SNUEP ont condamné cette politique qui bafoue nos métiers et les élèves, nos conditions de travail et nos garanties collectives.

Ils ont déposé le voeu suivant :
« Les organisations syndicales (FSU, UNSA éducation, SGEN-CFDT, FO) condamnent avec la plus grande vigueur les conditions d’affectation et de formation des futures lauréats concours 2010.
Elles exigent qu’ils soient affectés exclusivement sur des supports provisoires (BMP) en août sur une quotité n’excédant pas 1/3 du service afin de permettre une véritable formation alternant théorie et pratique.
L’ensemble des postes vacants doit être mis au mouvement afin de garantir le droit au poste et à la mobilité des personnels titulaires ».

Vote CTPA DU 25 mars :
Pour : 7 (FSU, UNSA éducation, SGEN-CFDT, FO)
Contre : 7 (Administration)

  Rien n’est joué. Ne rien lâcher.

Signer et faire signer dans les établissements la lettre pétition stagiaires, titulaires, tuteurs et élèves ne paieront pas la note des suppressions d’emplois de stagiaires !

Il appartient à chacun et à tous dans les établissements de faire vivre la lettre pétition pour exiger l’amélioration des conditions de stage des futurs lauréats de concours et la mise au mouvement de l’ensemble des postes vacants.

SNES, SNEP et SNUEP appelleront à un rassemblement au mois de mai devant le Rectorat pour exiger :

  • le rétablissement des emplois de stagiaires supprimés au budget 2010
  • le retrait de l’actuelle réforme de la formation des maîtres
  • l’affectation des futurs lauréats de concours sur des quotités n’excédant pas un tiers du service pour permettre une véritable formation alternant théorie et pratique
  • la mise au mouvement de l’ensemble des postes vacants afin qu’ils soient pourvus par des personnels titulaires pleinement formés

Documents joints

PDF - 29.6 ko
78 par communes
78 par disciplines
91 par communes
91 par disciplines
92 par communes
92 par disciplines
95 par communes
95 par disciplines