Quantcast

Calendrier des FPMA d’affectation : résultats intra 2008

20 juin 18h45 toutes les disciplines disponibles - compte rendu des FPMA
dimanche 8 juin 2008
par  Snes S3 MBV

bug i prof

 Pour connaitre votre résultat

TOUTES les disciplines sont disponibles

  • notre permanence téléphonique 08 11 11 03 84
    à partir d’un portable 01 41 24 80 56

     permanence ouverte le samedi 21 juin à partir de 10h30

  • et pour les syndiqués ( identifiant et code indispensables) sur site national

Les résultats ne sont pas immédiatement disponibles après la fin d’une commission. Les élus du SNES procèdent à d’ultimes vérifications pour contrôler que tous les participants ont bien été nommés conformément à leurs vœux et barème.

  Disponibilité des disciplines

à consulter absolument avant de nous appeler ou chercher votre résultat sur site

mise à jour 23 juin 10h30

DISCIPLINES date passagerésultats disponibles
ALLEMAND 18/06/2008 oui
ANGLAIS 19/06/2008 oui
ARTS PLASTIQUES 18/06/2008 OUI
ARTS APPLIQUES 18/06/2008 oui
biochimie 19/06/2008 oui
COP 19/06/2008 OUI
CPE 17/06/2008 oui
DOCUMENTATION 18/06/2008 oui
EDUCATION MUSICALE 18/06/2008 oui
ESPAGNOL 17/06/2008 oui
HISTOIRE GEOGRAPHIE 19/06/2008 oui
LANGUES FAIBLE DIFFUSION 18/06/2008 oui
LETTRES CLASSIQUES 17/06/2008 oui
LETTRES MODERNES 20/06/2008 oui
MATHS 17/06/2008 oui
PHILOSOPHIE 17/06/2008 oui
PHYSIQUE APPLIQUEE 17/06/2008 oui
SCIENCES PHYSIQUES 17/06/2008 oui
SES 17/06/2008 oui
STE 18/06/2008 oui
STI 18/06/2008 oui
STMS 18/06/2008 oui
SVT 19/06/2008 oui
TECHNOLOGIE 18/06/2008 oui

les résultats seront également envoyés à nos syndiqués par mail et sms dès que leur discipline sera disponible

 Compte rendu des FPMA

La FPMA (agrégés/certifiés) et les CAPA (CPE/COP) du mouvement intra- académique sur les affectations se sont tenues du 16 au 20 juin.

Les commissaires paritaires du SNES ont fourni sur le projet de mouvement un lourd travail de vérification : créations/suppressions de postes, affectation des collègues au barème et au meilleur rang de vœu, examen des réaffectations après mesure de carte scolaire...

Leur rôle a été aussi d’apporter un maximum d’améliorations au projet de l’Administration (mutations supplémentaires, amélioration du rang de vœu...) dans le respect des règles communes et des vœux et barèmes de chacun, en utilisant au mieux les informations apportées par la fiche syndicale de suivi individuel.

En lien direct avec le contexte de suppressions massives de postes aggravées par l’imposition des HS, le mouvement intra 2008 présente à Versailles, deux caractéristiques :

  • conflit majeur sur les postes avec l’Administration

L’ampleur des suppressions de postes (-976 postes à Versailles), le refus des Inspecteurs d’Académie en charge de la préparation de rentrée, d’examiner les suppressions de postes litigieuses, le fait que des mesures de recréation ou de suppressions de postes aient continué de se faire après les CTP hors tout contrôle paritaire et sans information aux représentants des personnels, ont fait peser sur les élus du SNES, représentant l’ensemble des personnels, des responsabilités particulières en FPMA.
Ils ont donc posé en préalable à l’ouverture de la FPMA du 16 juin et de celle de la CAPA des CPE le 17 juin, la nécessité de vérifier l’ensemble des postes susceptibles d’être portés au mouvement afin d’éviter des erreurs dans les affectations des personnels. Devant le refus catégorique du Secrétaire général, les élus ont refusé de siéger. Cet examen des postes, grâce à la détermination des commissaires paritaires du SNES, a finalement pu se faire lors des reconvocations des instances paritaires.

Résultats :

  • des postes ont pu être réinjectés au mouvement
  • des erreurs d’affectation sur des postes inexistants ont pu être évitées.

-un mouvement squelettique et quasi bloqué

La faiblesse du nombre de postes offerts à l’intra conjuguée au nombre important de mesures de carte a gravement obéré la fluidité du mouvement. Dans certaines disciplines, hormis les réaffectations de carte scolaire, il n’y a pas de mutation possible. Le refus persistant de l’Administration de revenir sur certaines suppressions de postes place des collègues en mesure de carte dans certaines disciplines dans l’impossibilité de retrouver un poste dans le département ou dans l’académie. Les néotitulaires sont encore plus nombreux faute de postes en établissement, à être affectés sur ZR.
Le SNES revendique le retour à un mouvement national alimenté par un nombre suffisant de postes afin de garantir une mobilité choisie pour les personnels et la couverture des besoins du service public d’éducation . Il se bat , avec les parents et les lycéens mobilisés toute cette année, pour le rétablissement des postes supprimés du fait de l’imposition des HS. Il exige une revalorisation des métiers, des carrières et des salaires pour tous, mettant ainsi la question de l’emploi public et de l’avenir du système au centre des enjeux .
L’évolution de ces questions dépend et dépendra du rapport de forces que nous saurons tous reprendre et intensifier dès la rentrée.