Manifestation du 20 janvier 2022 en Ile de France interdite : la FSU proteste

Communiqué et recours de la FSU
mercredi 19 janvier 2022
par  Snes S3 MRP

 Parcours de la manifestation

Rendez-vous à 14h, place de la Sorbonne, direction Sèvres Babylone.

 Manifestation interdite : communiqué de la FSU le 18 janvier 2022

La FSU vient d’apprendre que la préfecture de police de Paris a interdit la manifestation régionale prévue le 20 janvier à Paris, organisée par une intersyndicale éducation réunissant la CGT educ’action, la FNEC-FP-FO, la FSU, SUD éducation, la FCPE, et La voix lycéenne.

Après une manifestation réussie, le 13 janvier, la préfecture de police interdit l’expression des revendications des personnels à la suite des annonces faites par le premier ministre. Annonces qui ne sont pas suffisantes après le chaos engendré par la gestion de la crise sanitaire par le ministère de l’Education nationale.

La FSU proteste vivement et exige que l’interdiction de manifestation soit levée.

=> Vous trouverez ici le recours adressé au Préfet.

 Réponse du Préfet : « je n’empêcherai pas le déroulement de la manifestation »

Dans sa réponse au recours, le Préfet précise que la manifestation ne sera pas empêchée, tout en maintenant sa décision de ne pas signer de récépissé, au motif que la manifestation a été déposée hors délai. Il précise également que les responsables des organisations syndicales engagent leur responsabilité pénale.
Dans les faits, il n’est pourtant pas rare que la préfecture accepte des dépôts hors délai.

 Poursuivons la mobilisation dès la semaine prochaine ! Toutes et tous dans l’action le 20 janvier, pour préparer une grève massive le 27 janvier

Le jeudi 13 janvier a été une journée de grève d’une ampleur exceptionnelle.

La FSU, avec la CGT, FO, Solidaires, la FCPE et les organisations lycéennes (VL, FIDL et MNL), appelle à :

  • lister les besoins dans les écoles, les établissements et les services et à se réunir pour discuter des suites de la grève du 13 janvier.
  • à poursuivre et à amplifier les mobilisations engagées et décidées par les personnels dès les prochains jours (par exemple les 18 et 19 janvier),
  • à s’engager dans une nouvelle journée d’action le 20 janvier, y compris par la grève.

Cette semaine de mobilisation doit déboucher sur une grève massive le 27 janvier dans le cadre de l’appel interprofessionnel, au côté des salariés du privé et des autres agents du public, confrontés eux aussi aux mesures d’austérité du gouvernement et du patronat.

=> Voir le communiqué intersyndical.

Après la mobilisation très massive du 13 janvier, le SNES-FSU appelle l’ensemble des personnels à faire de la semaine du 17 janvier une nouvelle semaine de mobilisation pour le respect des personnels, pour nos conditions de travail, pour des moyens à la hauteur et pour la revalorisation de nos professions. Ces actions doivent déboucher sur la journée de grève et de manifestation intersyndicale et interprofessionnelle du jeudi 27 janvier (voir notre article Après le 13 janvier, poursuivre la mobilisation !).
Le jeudi 20 janvier constitue un temps fort de cette semaine d’actions.

Remettons au centre notre revendication de moyens à la hauteur des besoins, pour un système éducatif plus juste, plus égalitaire et plus ambitieux !


Documents joints

PDF - 70.7 ko
réponse du préfet