[78] Mesures sanitaires - Face au déni du Ministère, poursuivons l’action !

lundi 23 novembre 2020
par  Snes S2 Yvelines

Depuis le lundi 2 novembre, collèges et lycées se mobilisent pour obtenir la mise en place de mesures réellement protectrices pour les personnels et les usagers.
Vous trouverez dans cet article de recensement de toutes les actions des collèges et lycées yvelinois, de nombreux exemples de courriers et de motions de CA.
N’hésitez à nous envoyer des informations sur vos actions, vos courriers, motions de CA à snes78@versailles.snes.edu
Vous trouverez en pied d’article tous les contacts auxquels adresser vos courriers (députés, collectivités territoriales ...)

 Mobilisations des établissements

Semaine du lundi 2 au vendredi 6 Novembre

Lycée Rostand à Mantes La Jolie
Le Lundi 2 novembre, des enseignants et CPE ont décidé de demander à exercer leur droit de retrait. La mobilisation qui s’est poursuivie tout au long de la semaine, a débouché sur la mise en place de demi-groupes, les élèves étant désormais présents un jour sur deux dans l’établissement.

Lycée Jean Monnet à La Queue les Yvelines
Au terme de de quatre jours de grève massive du lundi 2 au jeudi 5 novembre, les enseignants ont obtenu la mise en place de demi groupes en alternance 3-2/2-3 ( lundi et mardi pour un groupe, mercredi jeudi et vendredi pour l’autre, et l’inverse la semaine suivante).

Lycée St Exupéry à Mantes La Jolie :
En grève à plus de 80% le lundi 2 novembre, les personnels ont demandé à exercer leur droit de retrait le mardi 3 novembre, considérant que l’organisation matérielle et pédagogique du lycée leur faisait courir un risque vital dans le contexte de la crise sanitaire. Ils ont poursuivi leur mouvement jusqu’au jeudi 5 novembre, jusqu’à obtenir le feu vert de la Direction Académique pour organiser des dédoublements, les élèves étant désormais présents en alternance chaque jour de la semaine.

Lycée Jeanne D’Albret de Saint Germain en Laye
Le Lundi 2 novembre, les professeurs réunis en Assemblée Générale ont adressé un courrier, au Ministre, à la Rectrice et au DASEN, pour dénoncer l’indignité de l’hommage rendu à Samuel Paty, et le refus des propositions de dédoublements faites à la direction, et pour demander la mise en place de mesures sanitaires réellement protectrices.

Courrier Jeanne d’Albret

Lycée Jules Ferry, Conflans Sainte Honorine
En grève le mardi 3 novembre, les enseignants ont écrit au DASEN et demandé à être reçus en audience. Un vœu au sujet des conditions sanitaires a été présenté en Conseil d’Administration.

Voeu Lycée Ferry Conflans Sainte Honorine

Collège Descartes à Fontenay-Le-Fleury :
La moitié des collègues étaient grévistes le lundi 2 novembre, réunie en salle des profs en AG pour préparer l’hommage rendu à Samuel Paty.
La direction du collège a refusé la tentative de dialogue des enseignants. Les grévistes souhaitaient accueillir les élèves à 10h pour l’hommage, mais se sont vus essuyé un refus de la CE car ils s’étaient déclarés grévistes.
Rédaction d’un courrier aux fédérations de parents d’élèves, ainsi qu’à la DSDEN et à au Rectorat.

Lettre parents Descartes
Courrier Rectorat DSDEN Descartes

Lycée Marie Curie à Versailles :
Quelques grévistes le matin, qui ont échangé avant l’hommage rendu à Samuel Paty. La direction était à l’écoute et active, sans aller cependant jusqu’à banaliser du temps pour les collègues.
Réunion plénière l’après-midi, avec comme demande d’avoir les classes de terminale en présentiel en continu, et les 1ères et secondes en alternance (1ères, en présentiel les L/M/M et les secondes le J/V, l’inverse la semaine suivante).

Lycée Léopold Sédar Senghor à Magnanville :
Grève massive le mardi 3 novembre : 68 %. Courrier envoyé aux parents par les enseignants élus au CA. Le chef d’établissement a banalisé la matinée du mercredi 4 novembre pour réfléchir aux dédoublements. Projet de dédoublements (alternance par journée) décidé en plénière, a été transmis à la DSDEN, puis adopté.

Courrier parents Senghor

Lycée Louis Bascan à Rambouillet :
Assemblée générale le dimanche 1er novembre à 10h30 en visio (une cinquantaine de personnels). Le lundi 2 novembre, accueil des élèves dès 8h30 en binôme.
Nouvelle AG le lundi soir. Peu de grévistes le jeudi 5 novembre, mais rédaction d’un courrier à la DSDEN et au Rectorat pour réclamer des dédoublements et un protocole sanitaire réellement protecteur.
Le soir même, présentation au CA et vote à l’unanimité (la direction et les collectivités locales n’ont pas pris part au vote) d’une motion demandant la même chose.

Courrier Bascan
Motion CA Bascan

Collège Paul Cézanne à Mantes-La-Jolie :
Suite aux incidents dans le quartier, près du collège A. Chénier, tout le monde a été confiné dans le collège entre 11h00 et 11h30. Inquiets, plusieurs collègues ont rempli le registre DGI (danger grave et imminent) afin de demander à exercer leur droit de retrait. Les collègues ne souhaitaient pas reprendre les cours le lendemain, malgré le refus de l’administration de leur accorder le droit de retrait.
90 % de grévistes. Les collègues veulent continuer le mouvement les jours suivants, avec le soutien des parents. Équipe de vie scolaire très mobilisée dans la contestation. La direction du collège travaille à faire des propositions pour passer en demi-groupes.
Courrier aux parents, communiqué de presse. Préparation d’un courrier au Ministère.

Courrier parents Cézanne
Lettre Ministre Cézanne

Collège André Chénier à Mantes-La-Jolie :
Lundi 2 novembre, 8 profs grévistes sur 10 attendus l’après-midi. Les collègues ont reconduit le lendemain.
Jeudi 5 novembre, une grande partie des enseignants a rempli le registre DGI (danger grave et imminent) pour demander à exercer leur droit de retrait suite aux incidents qui ont eu lieu aux abords du collège dans la matinée.
Un courrier a été adressé au Ministère de l’Éducation nationale.

Lettre Ministre Chénier

D’autres établissements étaient mobilisés le lundi 2 novembre : le Collège La Vaucouleurs (Mantes-La-Ville), le Lycée Camille Claudel (Mantes la Ville), le Collège Sully (Rosny-Sur-Seine), le Collège Cassin (Chanteloup les Vignes, le Collège Léon Blum (Villepreux) ...
Au Collège Le Cèdre (Le Vésinet), dix professeurs se sont réunis pour préparer l’hommage à Samuel Paty, au lieu de prendre les élèves. Ils avaient prévenus la veille la direction, pour instaurer un rapport de force et obtenir l’autorisation de se réunir.

Preuve que la mobilisation paie, le Lycée Evariste Galois de Sartrouville, fortement mobilisé au mois de Septembre sur les conditions de rentrée, avait obtenu, dès le lundi 2 septembtre, 2h de concertation pour préparer l’accueil des élèves, qui sont arrivés ensuite en demi-groupes, conformément au souhait exprimé par les équipes.

Pour le jeudi 5 novembre, la mobilisation s’est poursuivie dans de nombreux établissements.

Collège Romain Rolland à Sartrouville : 100% de collègues en droit de retrait. Situation compliquée au collège : de nombreux incidents, en classe ou aux abords de l’établissement, ponctuent le quotidien du collège depuis longtemps.
Les personnels ont demandé à rencontrer la direction pour soumettre des propositions, mais on reconduit la grève le vendredi 6 novembre. Les classes de 6ème fonctionnent désormais en demi-groupes.
Un courrier a été adressé au Maire et à la députée, ainsi qu’à la DSDEN.

Suite à ce mouvement, une délégation était reçue en audience le lundi 16 novembre. Toujours insatisfait des propositions faites par la direction académique, ils reconduisaient le mouvement de grève le mardi 17 novembre.

Toujours le jeudi 5 novembre, au Collège Catherine de Vivonne (Rambouillet), il y avait 15 grévistes parmi les enseignants, la CPE et 5 AED, des grévistes au Collège André Derain (Chambourcy). Au Collège Le Cèdre (Le Vésinet) une motion protocole sanitaire a été présentée au CA (PJ), tandis qu’il y avait plus de 50 % de grèvistes au Collège Georges Sand (Magnanville) où un courrier a été transmis aux parents d’élèves (PJ)

Motion CA Le Cèdre
Courrier parents G. Sand

Semaine du lundi 9 au vendredi 13 Novembre

Journée d’action nationale du mardi 10 novembre

Collège François Mauriac à Houdan :
Le matin, 11 grévistes sur 28 personnels attendus. 5 AED en grève également. La perspective d’une vie scolaire non complète suite à cette grève a obligé le chef d’établissement à prévenir la veille les familles et les inviter à garder leurs enfants au domicile. Les AESH ont refusé de surveiller les élèves sans professeurs, au motif légitime que cela ne rentrait pas dans leurs missions.

Collège François Rabelais à Beynes :
Sachant que la grève s’annonçait massive au collège, notamment à la vie scolaire (100 % de grévistes), la direction a demandé aux familles de garder leurs enfants et de ne pas les envoyer au collège.

Collège Galilée à Limay :
Mouvement de grève très suivi au collège : 24 enseignants sur 34 attendus, 8 grévistes sur 9 à la vie scolaire, et 5 AESH sur 7.

Collège Paul Eluard à Guyancourt :
28 grévistes sur 41 personnels attendus, soit 68%. Tenue d’une AG qui a duré 3h en salle des professeurs (presque tous les grévistes étaient présents) en vue de formuler des pistes de réflexion et des propositions à la direction.
Délégation reçue par la direction (4 représentants du personnel, de la liste au CA étiquetée SNES-FSU) afin de lui faire part du climat scolaire et du climat au sein des équipes ainsi que de leurs demandes, dont une demi-journée banalisée nécessaire pour dégager collectivement des premières solutions à apporter d’urgence.
Fédérations de parents du collège contactées (tract).

Tract P. Eluard

Collège Léon Blum, Villepreux : 52% de grévistes, rédaction d’une motion de CA et d’un courrier à la députée ; Collège Les Molières aux Essarts-Le-Roi : 27 % de grévistes ; Collège André Chénier à Mantes-La-Jolie : 39 % de grévistes ; Collège Georges Sand à Magnanville : 57 % de grévistes, Collège du Rondeau à Rambouillet : 27% de grévistes, Collège Paul Bert à Chatou : 19 % de grévistes ...

Secteur du Mantois :
Le mardi 10 novembre, jour de grève nationale dans l’éducation, une audience intersyndicale et inter-degrés a été reçue à la sous-préfecture de Mantes la Jolie pour porter nos revendications.
Compte rendu de cette audience en PJ.

CR audience Sous-préfecture Mantes

Semaine du lundi 16 au vendredi 20 Novembre

Secteur de Rambouillet :
Lundi 16 novembre, audience FSU à la sous-préfecture de Rambouillet à 18h. Délégation de quatre personnes représentant le SNES, le SNUIPP, et le SNICS, reçue par la Sous-préfète. Remontée des inquiétudes et de la colère des personnels de l’Education nationale et présentation des revendications concernant les protocoles sanitaires.

Collège Colette à Sartrouville
Grève massive mardi 17 novembre (75 % de grévistes). Les grévistes ont écrit à la DSDEN, au Rectorat et au Ministre. Ils ont également rempli le registre SST (santé et sécurité au travail) pour témoigner à l’institution de la dégradation de leurs conditions de travail et des risques pour leur santé. Rencontre avec les parents d’élèves, qui soutiennent les enseignants.

Semaine du lundi 23 au vendredi 26 Novembre

Collège Descartes à Fontenay-Le-Fleury :
Lors du Conseil d’administration du jeudi 25 novembre, à l’initiative des élus des personnels d’enseignement et d’éducation et parents, deux motions ont été présentées et votées (unanimité à l’exception de la direction) concernant le protocole sanitaire et les dépenses COVID.

Motion Descartes protocole
Motion Descartes achats COVID

Semaine du lundi 30 novembre au vendredi 4 décembre

Pour le mardi 1er décembre, la mobilisation dans les équipes de vie scolaire a été inédite dans le département.

Collège J. Ferry de Mantes-La-Jolie : 100 % de la vie scolaire en grève.

Lycée Léonard de Vinci de Saint Germain-en-Laye - 100% des AED grévistes (5/5).

Collège Jean Philippe Rameau de Versailles : 100% de grévistes à la vie scolaire.

Lycée Jean Monnet de la Queue-Lez-Yvelines : vie scolaire en grève à 100%.

Collège Catherine de Vivonne à Rambouillet : 7 personnels de vie scolaire en grève.

Collège René Cassin de Chanteloup-Les-Vignes : vie scolaire totalement gréviste.

Collège Léon Blum à Villepreux : 50 % d’AED grévistes.

 Contacts

  • Pour vous adresser au DASEN ou à la Rectrice, le courrier doit impérativement passer par la voie hiérarchique. Contactez nous à snes78@versailles.snes.edu pour être conseillé dans vos démarches.
  • Pour écrire à votre député(e), vous pouvez télécharger ci dessous la liste des élus par circonscription des Yvelines
    Contacts députés des Yvelines
  • Collèges : pour écrire à Pierre Bédier, Président du Conseil Départemental pbedier@yvelines.fr
  • Lycées : pour écrire à Valérie Pécresse, Présidente de la Région Ile de France
    valerie.pecresse@iledefrance.fr