Quantcast

CAPA d’accès au corps des agrégés sur liste d’aptitude

vendredi 29 mars 2019
par  Secteur emploi

La CAPA d’accès au corps des agrégés sur liste d’aptitude s’est tenue le jeudi 27 mars 2019 au Rectorat.
81 dossiers ont été proposés, pour être examinés lors de la CAPN, qui se tiendra du 21 au 23 mai 2019.

La CAPA d’accès au corps des agrégés sur liste d’aptitude s’est tenue le jeudi 27 mars 2019 au Rectorat.

 Bilan de la CAPA

1119 collègues étaient candidats cette année dans l’académie. 81 dossiers ont été proposés, pour être examinés lors de la CAPN, qui se tiendra du 21 au 23 mai 2019 et lors de laquelle seront prononcées les nominations.
A titre indicatif, en 2018, 21 candidats de Versailles ont été promus, sur les 80 proposés ; 3 d’entre eux ont finalement renoncé à la promotion, du fait de leur accès à la classe exceptionnelle des certifiés.

Les résultats seront adressés dans la journée aux collègues syndiqués.

 Compte-rendu des travaux en GT et en CAPA

La CAPA a été précédée d’un groupe de travail, pour lequel les élus SNES-FSU ont effectué un important travail de vérification des dossiers. Ils ont, comme chaque année, vérifié la reconduction des proposés des années précédentes. Ce travail étant systématiquement mené depuis plusieurs années, l’Administration avait cette fois inscrit d’emblée sur la liste les proposés des années précédentes. Les élus SNES-FSU sont intervenus pour que les collègues proposés obtiennent systématiquement deux avis Très Favorable, leur donnant les plus grandes chances de promotion. Dans plusieurs disciplines, les élus SNES-FSU ont insisté sur la nécessité de proposer des collègues plus avancés dans la carrière, et ayant de plus grandes chances d’être promus en CAPN (où les candidatures des collègues les plus jeunes de la classe normale ne sont quasiment jamais retenues). Ils se sont aussi appuyés sur leur lecture attentive des dossiers pour formuler leurs propositions en groupe de travail.

Alors que nous rappelons chaque année la nécessité de la présence des corps d’inspection pour la CAPA, seules deux disciplines (mathématiques et anglais) étaient représentées. Malgré les nombreuses interventions, interrogations et propositions formulées en groupe de travail, l’Administration n’avait de toute évidence pas préparé la CAPA et ne s’était pas mise en situation de nous apporter des réponses claires en sollicitant les inspecteurs en amont.

Nous avons cependant exigé de l’Administration des réponses étayées quant à l’appréciation portée sur les dossiers signalés par les organisations syndicales, ce qui a permis d’obtenir, à force d’insistance, quelques réponses et de lever le voile sur les critères retenus. La DRH de l’académie a notamment insisté sur l’importance de la lettre de motivation, qui doit présenter le projet professionnel guidant la candidature à l’accès au corps des agrégés, plutôt que d’insister sur le parcours antérieur.

Les interventions du SNES-FSU ont abouti à des modifications significatives de la liste des proposés. Grâce aux interventions des élus SNES-FSU et à leur connaissance fine des dossiers, 10 collègues, qui n’étaient initialement pas proposés, verront leur candidature examinée en CAPN.

Les élus SNES-FSU sont également intervenus concernant certains avis manifestement injustes, mais aussi au sujet des avis manquants, et des dégradations d’avis non motivées. La quasi-totalité des avis dégradés (le plus souvent des avis Très favorable devenus Favorable par défaut) ont finalement été rétablis. L’Administration s’est engagée à relancer une nouvelle fois les évaluateurs qui n’auraient toujours pas répondu à ses sollicitations.

Les dossiers des collègues inscrits qui se sont adressés à nous sont transmises au SNES national pour le suivi par les commissaires nationaux.

 Les revendications du SNES-FSU

Retrouvez ci-dessous la déclaration préalable des élus SNES-FSU et SNEP-FSU.

Les syndicats de la FSU y ont rappelé leur demande de la construction d’un barème prenant notamment en compte les diplômes et l’admissibilité à l’agrégation, pour que l’équité et la transparence soient respectés et pour que tous les éléments d’appréciation d’une candidature puissent être pris en compte. L’accès au corps des agrégés sur liste d’aptitude reste une voie trop étroite. Cette situation ne va pas s’améliorer avec la diminution des postes aux concours. Nous demandons une augmentation du contingent, passant de 1 promotion pour 7 titularisations à une promotion pour 5, ce qui permettrait d’engager un véritable processus d’unification des corps. Nous continuons également de revendiquer la création d’une agrégation dans les disciplines où elle n’existe pas.


Documents joints

déclaration SNES-FSU SNEP-FSU