Quantcast

[mise à jour 15/01] #LycéeBlanquer, mobilisation au lycée Rosa Parks (Montgeron) pour défendre la diversité de l’offre de formation

mardi 15 janvier 2019
par  Snes S3 SV

[16 janvier]
Mardi 15 janvier, les personnels du lycée Rosa Parks se sont mobilisés pour dénoncer la suppression de la spécialité musique et LCA dans le cadre de la réforme du lycée voulue par le Ministre Jean-Michel Blanquer. A l’initiative d’une intersyndicale locale (SNES-FSU, CGT, SGEN-CFDT), plusieurs actions ont été organisées

  • distribution de tracts devant le lycée à 8h, puis 10h30 et 12h30
  • à 12h35, départ groupé vers la place de la médiathèque à proximité du lycée, où des professeurs et des élèves ont donné un mini-concert symbolisant la vitalité de l’enseignement de la musique au lycée.
    Les passants ont pu à cette occasion témoigner de leur soutient à la mobilisation, signant toujours plus nombreux la pétition exigeant le maintien de ces deux enseignements.

D’autres actions sont en préparation !

[8 janvier]
Douche froide après les groupes de travail relatifs à la carte des spécialités en classe de 1ère ! Le lycée Rosa Parks (Montgeron - 91) perd la spécialité musique et la spécialité LCA à la rentrée 2019.
L’argument avancé est celui du faible nombre d’élèves suivant ces enseignements, ce qui est inacceptable car cela revient à se placer dans une optique purement comptable, sans prendre en compte l’intérêt pédagogique d’une offre de formation diversifiée dans l’intérêt des élèves. A l’heure actuelle, rien ne garantit que ces enseignements puissent subsister sous forme d’options, c’est donc bien la pérennité de ces enseignements qui est menacée

Pour la section SNES-FSU du lycée Rosa Parks (Montgeron - 91) :

  • "Supprimer la spécialité Musique du lycée Rosa Parks, c’est supprimer une discipline, qui depuis plus de 30 ans, joue un rôle fondamental dans son identité et son attractivité. C’est nier son rôle fédérateur, ainsi que les nombreux temps forts qui existent grâce à elle.
  • Supprimer la spécialité LCA, c’est supprimer un enseignement qui offre des perspectives bien réelles d’ouverture et d’enrichissement culturel.
  • Supprimer ces deux enseignements, c’est renoncer à l’ambition qui, selon nous, doit être celle de notre système éducatif : former des jeunes comme des futurs citoyens ouverts sur le monde et pas seulement en tant que futurs travailleurs.
  • Supprimer ces deux enseignements au lycée Rosa Parks c’est oublier le rôle moteur qu’ils ont pu jouer auprès des élèves de milieu défavorisés, c’est refuser à ces élèves, de plus en plus nombreux dans notre lycée, l’accès à des savoirs auxquels ils n’ont pas accès chez eux.
  • Supprimer ces deux enseignements, c’est remettre en cause le travail fait depuis des années par des collègues investis qui ont fait vivre leur discipline avec passion et détermination"

A l’initiative d’une intersyndicale locale, plusieurs actions sont prévues dans les prochains jours :

  • diffusion d’une pétition de soutien, parmi les personnels, les parents, les habitants de la ville à lire ici
  • journée d’action le mardi 15 janvier  : happenings dans la matinée devant le lycée. Plus d’informations à venir.

Documents joints

Pétition intersyndicale Rosa Parks