Quantcast

[78] CTSD créations - suppression de Postes : des conditions de rentrée dégradées

samedi 24 mars 2018
par  Snes S2 Yvelines

Lors du CTSD Créations-Suppressions de postes du mardi 20 mars, grâce au travail approfondi des élus de la FSU, à leur connaissance de la réalité du terrain, et aux informations transmises par les responsables des sections locales d’établissement, des améliorations sensibles au projet initial de l’administration ont pu être apportées, malgré le contexte d’austérité budgétaire et l’insuffisance des moyens accordés. Vous trouvez ci dessous la déclaration préalable de la FSU et le vœu commun FSU - FNEC FP FO adopté concernant Parcoursup et la réforme du bac et du lycée.

 Des effectifs d’élèves toujours en hausse, des moyens humains toujours en baisse

Le CTSD créations-suppressions de postes / mesures de carte scolaire s’est tenu mardi 20 mars à la DSDEN. Les effectifs continuent de progresser dans le département, avec 857 élèves de plus attendus à la rentrée 2018. Si l’augmentation est moins importante que l’an passé en collège et en lycée, ce sont 250 élèves de plus qui sont attendus dans le post-bac, contre 80 l’an passé. Avec seulement 43 Equivalents Temps Plein (ETP) d’enseignants supplémentaires alloués au département, dont 12 en collège et 31 en lycée (contre respectivement 80 et 71 l’an passé !), les comptes n’y sont pas : à la rentrée 2017, c’est une dotation de 151 ETP qui avait été allouée au département pour accueillir les 1302 élèves supplémentaires. Pour maintenir ces conditions d’accueil déjà inconfortables, il aurait donc fallu non pas 43 ETP mais ... 99 ! Soit plus du double !
Le taux d’ HSA est en hausse, passant de 9,31% à la rentrée 2017 à 9,51%.
Au lendemain de la tenue des Conseils d’Administration du mois de février et après l’abondement de certaines DHG nécessaire au maintien de certaines chaires, il ne reste désormais plus que 316 heures et 60,5 IMP disponibles pour les ajustements du mois de juin.

 Un travail efficace des instances : 15 postes de plus entre le Groupe de Travail et le CTSD


En collège, 3,5 IMP ont été abondées depuis le Groupe de Travail préparatoire qui s’est tenu le mardi 13 mars. 29 heures ont été supprimées du fait de de la fermeture de la 3e Pré-Pro du collège Marcel Pagnol de Bonnières. Les lycées ont été abondés de 45 heures et de 3 IMP.
Alors qu’il était envisagé de perdre 2 postes (suppression de 100 postes, création de 98 postes) lors du Groupe de Travail du 13 mars, il y aura à l’issue du CTSD 15 postes de plus dans notre département.
Nous avons également pu proposer un complément de service plus confortable pour le collègue concerné.
Si vous êtes victime d’une mesure de carte scolaire, il faut respecter un certain nombre de règles pour bénéficier de la bonification de 1500 points. Elles sont rappelées sur notre site et dans la Publication Spéciale Mouvement Intra 2018

 Situation selon les disciplines : les établissements yvelinois ne sont pas épargnés par les politiques nationales

La situation est cependant très inégale selon les disciplines : s’il y aura davantage de postes en Lettres Modernes (+9), en Espagnol (+3), en éco-gestion (+3) et en EPS (+3), l’Histoire-Géographie (+1), il y aura 5 postes de moins en Eco-gestion GA, 4 postes de moins en Technologie et en Lettres Classiques, et 3 postes de moins en Anglais. Cette disparition s’explique par la crise de recrutement dénoncé par le SNES-FSU qui conduit certains chefs d’établissement à gérer la pénurie en supprimant ou en minorant les besoins dans les disciplines déficitaires aux concours : fermeture de l’option Latin au Collège Louis Paulhan de Sartrouville, suppression des demi-groupes en Technologie au collège Roby de Saint-Germain-en-Laye, fermeture de l’option « Histoire-Géo » en anglais au Lycée Senghor de Magnanville...

Vos élus FSU au CTSD des Yvelines


Documents joints

Voeu FSU FO Parcours Sup Bac Lycée
Déclaration préalable de la FSU