[Collège] Devoirs faits : questions/réponses

mardi 3 octobre 2017
par Snes S3 SV

Le dispositif « Devoirs faits » annoncé en mai dernier, sans aucune concertation préalable, mais à grand renfort d’effets de manche médiatiques, doit être mis en place au retour des vacances de la Toussaint. L’enquête de rentrée académique complétée par de nombreux responsables de section SNES-FSU d’établissements atteste du flou qui entoure la mise en place de ce dispositif. Très peu d’établissements ont eu des informations claires à ce sujet. Si une réflexion doit être menée pour réduire les inégalités scolaires creusées par les devoirs faits à la maison, elle ne peut se faire sans moyens spécifiques et personnels qualifiés. Il est ainsi exclu que ce dispositif se fasse sous la forme du bénévolat (des moyens sont octroyés par les DSDEN mais ne sont pas extensibles) ou au détriment de dispositifs existants qui satisfont les équipes. Preuve des limites de l’exercice, afin de continuer à faire quelques économies sur le dos des élèves, le Ministère prévoit explicitement la participation d’intervenants extérieurs dont les statuts (services civiques notoirement sous-payés, réserve citoyenne) sont pour le moins problématiques et dont qualification ou formation sont loin d’être toujours adaptées pour ces missions. Quant à l’intervention d’une association, elle n’est possible que si une convention existe. Le CA peut donc s’opposer à l’intervention d’association en ne votant pas la convention.

Des informations commencent à être données dans les collèges, parfois sous la forme de prescriptions. Qui intervient ? Qui fixe les modalités d’organisation ? Quelle portée pour le vade-mecum publié par le Ministère ?
Toutes les réponses ici : lire l’article : Devoirs faits, quelles réalités derrière les effets d’annonce ?

N’hésitez pas à contacter le secteur collège pour plus d’information : colleges@versailles.snes.edu


Derniers articles publiés