Quantcast

Lycées en Education prioritaire - grève le 19/01 : appel intersyndical régional

mardi 17 janvier 2017
par  Snes S3 SV

Les réponses apportées par la Ministre aux personnels des lycées de l’Education Prioritaire, mobilisés depuis plusieurs mois, sont loin de répondre à leurs revendications. Ils attendent des réponses pérennes, dont les débuts, sans tarder de travaux pour une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire.
Une large intersyndicale régionale appelle à continuer l’action, en participant à la grève du jeudi 19 janvier, et à la manifestation régionale. Départ 13h, place de la Sorbonne, RER Luxembourg

Ci-dessous le communiqué intersyndical régional

Grève lycées EP 19 janvier - appel intersyndical régional



A lire aussi :

  • le compte-rendu du CTA (comité technique académique) consacré aux moyens de la rentrée 2017, notamment ceux des lycées ZEP Compte-rendu disponible ici
  • un retour sur les mobilisations et les actions de la section académique du SNES-FSU au mois de janvier (cliquez ici) et du premier trimestre (cliquez ici)

Appel intersyndical régional :
SNES-FSU, SNUEP-FSU, SNEP-FSU, CGT Educ’action, SNFOLC-FO, SNETAA-FO, Sud Education :

La mobilisation pour les lycées de l’Education Prioritaire continue :
grève le 19 janvier !
 !



La mobilisation dans les lycées de l’Education Prioritaire se poursuit en ce début d’année 2017, après 4 mois d’actions réussies, réunissant un grand nombre de personnels. La journée d’action (grève et manifestation) du 10 janvier a montré la détermination des personnels. Ils sont toujours aussi nombreux à dénoncer l’abandon des lycées de l’Education Prioritaire pendant ce quinquennat et à revendiquer une carte élargie des lycées en Education Prioritaire. Nos organisations syndicales (SNES-FSU, SNUEP-FSU, SNEP-FSU, CGT Educ’action, SNFOLC-FO, Snetaa-FO, Sud Education des académies de Créteil et Versailles, le SNES-FSU Paris) soutiennent cette mobilisation.

Les réponses de la Ministre de l’Education Nationale (prolongation de la clause de sauvegarde jusqu’à la rentrée 2018 et fléchage de 450 emplois pour la rentrée 2017 qui ne sont qu’un redéploiement et non des créations ex-nihilo) sont loin de répondre aux revendications des personnels qui attendent des dispositifs pérennes. Rien n’est dit sur le lancement de travaux pour la construction d’une carte des lycées ayant le label Education Prioritaire.

Dans nos académies, la communication sur la répartition des emplois destinés aux lycées les plus défavorisés se fait de manière très inégale selon les Rectorats. Si des informations sur les modalités de répartition des moyens nous ont été données, à cette date, aucune liste des établissements bénéficiaires de ces mesures n’a été communiquée. Il est indispensable que la lumière soit faite rapidement sur l’utilisation de ces moyens.

Nos organisations (SNES-FSU, SNUEP-FSU, SNEP-FSU, CGT Educ’action, SNFOLC-FO, Snetaa-FO, Sud Education des académies de Créteil et Versailles, le SNES-FSU Paris) continuent donc de revendiquer :

  • La construction d’une carte élargie des lycées de l’Education Prioritaire, définie à partir de critères transparents, comprenant des lycées généraux, technologiques et professionnels, sur la base des besoins du terrain.
  • La communication rapide de la liste des lycées bénéficiaires des emplois au titre des lycées les plus défavorisés.
  • La diminution du nombre d’élèves par classe
  • Une dotation spécifique pour les lycées appartenant à cette carte afin de mettre en place des dédoublements en volume conséquent, de développer des projets diversifiés permettant la réussite des élèves.
  • Le maintien des avantages spécifiques (primes, bonifications) et leur élargissement à tous les personnels (AED, AESH…)
  • Des équipes pluri-professionnelles renforcées : infirmières, assistantes sociales, personnels de vie scolaire, personnels de MLDS etc…

Nos organisations (SNES-FSU, SNUEP-FSU, SNEP-FSU, CGT Educ’action, SNFOLC-FO, Snetaa-FO, Sud Education des académies de Créteil et Versailles et le SNES-FSU Paris) appellent à poursuivre la mobilisation.
Elles appellent à :

  • faire grève le jeudi 19 janvier et à participer à la manifestation régionale (départ 13h, Place de la Sorbonne, RER Luxembourg)
  • à discuter dans les AG d’établissements des suites de l’action et de ses modalités susceptibles de rassembler les personnels (nouvelle journée de grève, interpellation des élus, actions avec les parents d’élèves etc)