Face aux passages en force (réforme collège 2016, loi travail), tous dans l’action ! Circulaire S1 juin 2016

mardi 7 juin 2016
par Snes S3 MBV

PDF - 82.5 ko
Edito
Face aux passages en force tous dans l’action !
PDF - 78.2 ko
Lutte contre loi travail
Pourquoi la lutte contre la loi travail nous concerne tous ?
PDF - 112.2 ko
votation citoyenne
Comment organiser la votation citoyenne ? Comment y participer ?
PDF - 34 ko
moyens de surveillance
Moyens de surveillance pour la rentrée 2016 : « ça ne va pas mieux ! »
PDF - 397.8 ko
fin du redoublement
fin du redoublement : la gestion des flux comme horizon ?
PDF - 42.2 ko
tract 14 juin
Tract pour mobiliser le jeudi 14 juin 2016
Affiche réforme du collège 2016 : résistance pédagogique

Éditorial :

Au nom d’une conception oligarchique de l’État, le pouvoir en place multiplie les passages en force pour imposer des orientations qui, dans le domaine éducatif comme dans le domaine économique et social, vont à l’encontre de ses engagements électoraux, des aspirations de la société, et de l’avenir de la jeunesse. De l’usage du 49.3 pour imposer la loi travail à la promulgation, il y plus d’un an, du décret collège 2016, le jour d’une grève majoritaire, les méthodes autoritaires du Gouvernement, au lieu de susciter la résignation et le repli sur soi, n’ont, cependant, fait que renforcer l’opposition à ces choix régressifs et ont contribué à le fragiliser et à l’isoler. Les mobilisations n’ont cessé de s’étendre à de nouveaux secteurs pour exiger une réorientation de la politique économique et sociale du Gouvernement. La stratégie de la tension dictée aux forces de l’ordre, lors des manifestations, se caractérisant par un usage disproportionné et aveugle de la force et des arrestations arbitraires est indigne d’une démocratie et traduit l’insigne faiblesse d’un pouvoir aux abois.

Face au déni de démocratie, la lutte doit continuer pour imposer des choix en faveur des jeunes, des salariés du privé et du public, et la conception d’une société solidaire, démocratique et juste. Le SNES et la FSU se sont engagés dans la période qui s’est ouverte dans la construction du rapport de force pour obtenir le retrait du projet de loi travail et une réorientation de la politique éducative, sociale et économique du Gouvernement. Dans la continuité de ces appels lors des précédentes journées, elle appelle les personnels à : participer à la journée de grève et de manifestation nationale le 14 juin aux côtés des jeunes et de l’ensemble des salariés, à l’appel de la CGT, de FO, de la FSU et de solidaires et des organisations de jeunesses, UNEF, UNL et FIDL, participer à la votation citoyenne pour exiger le retrait de la loi travail.

Ces mobilisations s’articulent avec celles que nous devons continuer de conduire dans notre propre secteur pour une politique budgétaire et éducative faisant de l’Education une véritable priorité, avec comme ambition de faire réussir tous les jeunes et d’améliorer nos conditions de travail. C’est pourquoi, le SNES appelle à porter les revendications de notre secteur lors de la manifestation du 14 juin (abrogation réforme collège 2016, revalorisation…) et à poursuivre la résistance pédagogique contre la réforme collège 2016.


Documents joints

circulaire s1 juin 2016
circulaire s1 juin 2016

Derniers articles publiés