Quantcast

Manifester n’est pas un délit mais un droit fondamental ! Libération sans poursuite du collègue du lycée Maupassant de Colombes arrêté place de la République dimanche

lundi 30 novembre 2015
par  Snes S3 MRP

Yannick Lesné, professeur de Sciences physiques, militant de Sud Education, a été libéré lundi 30 novembre à 15 h 30 sans charge retenue contre lui, au terme de de 24 h de garde à vue.

Il faisait partie des 307 interpellés dimanche. Contrairement au discours relayé par la plupart des médias, les forces de l’ordre n’ont pas interpellé des « casseurs », isolés et minoritaires, dont le SNES et la FSU condamnent les agissements mais, dans le but de faire un exemple, des centaines de manifestants pacifiques qui protestaient contre les restrictions des libertés publiques découlant de l’état d’urgence et/ou pour revendiquer de vraies mesures pour lutter contre le réchauffement planétaire et ses conséquences.

Cette réponse arbitraire et disproportionnée des forces de l’ordre participe d’un dévoiement complet de l’état d’urgence dans le but de neutraliser les expressions citoyennes et syndicales au même titre que les assignations à résidence abusives de militants écologistes, alors que dans le même temps les rassemblements sportifs et commerciaux continuent d’être autorisées.

Le SNES avec la FSU se mobilise pour que le besoin légitime de sécurité ne serve pas à des reculs des droits démocratiques et syndicaux, des libertés publiques et syndicales.
Voir : http://www.ldh-france.org/cederons-pas/

 COMMUNIQUE DE PRESSE DES ENSEIGNANTS DU LYCEE MAUPASSANT DE COLOMBES – 30/11 – 10h30

Notre collègue Yannick Lesne est actuellement retenu au commissariat pour sa participation pacifique à la manifestation de dimanche place de la République.
Les enseignants du lycée Guy de Maupassant de Colombes réunis en assemblée générale à 10h ont décidé d’arrêter majoritairement le travail afin de mener des actions pour lui apporter leur soutien. Ils souhaitent ainsi exprimer leur solidarité avec leur collègue Yannick Lesne et exigent sa libération immédiate et l’abandon de toutes poursuites judiciaires.
La place de notre collègue est devant nos élèves et pas au commissariat !
Les enseignants du lycée Guy de Maupassant de Colombes, soutenus par leurs organisations syndicales CGT éduc’action – SNES-FSU - SUD

 COMMUNIQUE DE PRESSE DES ENSEIGNANTS DU LYCEE GUY DE MAUPASSANT DE COLOMBES LIBERATION IMMEDIATE DE NOTRE COLLEGUE ! – 29/11 – 22h00

Dimanche 29 novembre, l’un de nos collègues, Yannick Lesne a été interpellé par les forces de l’ordre, place de la République, et placé en garde à vue, en compagnie de nombreux autres militants syndicalistes qui manifestaient sans violence pour la sauvegarde de nos libertés, qu’ils estiment menacées par l’instauration d’un Etat d’urgence prolongé.
Ces militants, parmi lesquels notre camarade, luttent depuis longtemps pour l’avènement d’une société meilleure et c’est leur droit fondamental : le débat démocratique, les combats politiques, les luttes sociales, sont une part essentielle de l’histoire de notre pays et des valeurs qu’il incarne ; ces actions n’ont rien à voir avec les actions terroristes infâmes qui ont endeuillé Paris, ni avec les violences commises en marge des manifestations.

S’il revient aux autorités de l’Etat de prendre des mesures – pas uniquement sécuritaires - pour protéger les citoyens, il revient à ces derniers d’exercer un contrôle démocratique sur ces mesures et de continuer à défendre - en les exerçant- les libertés garanties par notre Constitution. Le droit de manifester est l’une d’entre elles et le simple fait d’être présent à une manifestation « interdite » ne peut être un délit au regard des Droits fondamentaux ! D’autant plus que dans le même temps, les manifestations commerciales, drainant autant de monde, ne sont pas interdites…

Notre collègue, qui n’a donc commis aucun délit, doit être immédiatement relâché. Sa place est auprès de ses élèves, pas au commissariat. Le maintien des droits et des libertés, nullement incompatible avec la sécurité, doit être garanti !

Les enseignants du lycée Guy de Maupassant


Documents joints

PDF - 26.4 ko