Quantcast

Réforme du collège : plan d’action pour reprendre et amplifier la lutte !

mercredi 9 septembre 2015
par  Snes S3 MRP

  COLLÈGE 2016 : UN DÉCRET, CA S’ABROGE


Plan d’action pour reprendre et amplifier la lutte :

  • Jeudi 17 septembre : grève à l’appel de l’intersyndicale (SNES-FSU, SNEP-FSU, FO, CGT Educ’Action, SNALC, SUD Éducation...).
    Manifestation à Paris à 14h Luxembourg - Rue de Grenelle
  • De mi-septembre à mi-octobre : organisations de réunions parents-professeurs, tractages dans des lieux publics pour informer et mobiliser l’opinion (plus d’informations auprès de votre section départementale).
  • Samedi 10 octobre  : manifestation nationale des enseignants et des parents d’élèves (date en cours de validation).

Du matériel pour mobiliser

  Les élèves et nos métiers méritent davantage de respect et d’ambition. Obtenir l’abrogation de la réforme du collège

« Un malentendu s’est installé ».

Les propos de la Ministre de l’Éducation Nationale témoignent du fossé grandissant entre la Ministre et les personnels du Second degré. En mettant la forte mobilisation de la profession sur le compte d’un malentendu, Najat Vallaud Belkacem feint d’ignorer la colère réelle et profonde que les vacances d’été n’ont pas entamée.

Ce n’est pas un « malentendu » ou une méconnaissance de la réforme du collège qui explique la forte mobilisation des personnels en mai et juin dernier, ou qui alimente le décrochage des enseignants dans les intentions de vote pour le PS. C’est au contraire une parfaite maîtrise des enjeux et des conséquences désastreuses de cette réforme (augmentation des inégalités entre élèves et établissements, nouveaux dispositifs qui sont des leurres et qui appauvrissent le cursus scolaire d’un élève, alourdissement de la charge de travail, caporalisation...) qui explique le rejet massif de cette réforme.

Imposer une réforme contre l’avis de la profession est désastreux pour le système éducatif que la Ministre prétend réformer et témoigne d’un mépris inacceptable envers les personnels. Le SNES-FSU, dans le cadre d’une large intersyndicale, poursuit, déterminé, les actions pour obtenir l’abrogation des textes officiels (décret et arrêtés) et élargir la mobilisation, en y associant les parents d’élèves, de plus en plus conscients des méfaits de cette réforme, comme l’ont montré divers sondages cet été.

Un plan d’action a été défini par le SNES-FSU pour les prochaines semaines, et cette publication doit permettre d’organiser la mobilisation dans les établissements
 : double page centrale pour reprendre les éléments clés de la réforme en heure d’information syndicale et à l’occasion de rencontres avec les parents, page 4 pour connaître les dernières innovations du Ministère en la matière, parues dans la circulaire d’application.

L’abrogation du décret est possible ! Ces dernières années, deux décrets instituant des réformes très contestées par la profession ont été retirés, après leur publication, suite à une mobilisation très suivie des personnels (décret de Robien en 2002 et décret Chatel en 2012).
C’est donc par la mobilisation de tous qu’il sera possible d’obtenir l’abrogation de cette réforme et la construction d’un projet réellement émancipateur et démocratique.


Documents joints

publication profs
publication parents
PDF - 25.8 ko