Alerte organisation BAC : délai de correction et convocation

lundi 8 juin 2015
par Snes S3 MBV

 Des délais de correction inacceptables

La réduction des délais de correction dans la région Ile-de-France est inacceptable. Elle entraîne une intensification du travail et une pression sur les correcteurs, dont l’engagement professionnel pour assurer le bon fonctionnement du bac n’est plus à démontrer. Elle traduit, au mieux, une ignorance, au pire, un dédain technocratique pour les conditions nécessaires à la bonne tenue et à la qualité de l’examen.

Réduction du délai :

  • Math ES : 5 jours (au lieu de 7)
  • Math S : 7 jours (au lieu de 10)
  • Math L : 5 jours (au lieu de 7)
  • SVT : 5 jours (au lieu de 7)
  • Physique : 6 jours (au lieu de 10)
  • Littérature : 7 jours (au lieu de 10)
  • SES : 7 jours (au lieu de 10)

Augmentation du délai :

  • Français (4 jours de plus) et histoire géographie en S

Délai inchangé :

  • Philosophie : 13 jours

  Des réponses insuffisantes suite aux interventions des sections académiques de Paris, Créteil et Versailles

Dès la publication du calendrier, les sections académiques du SNES de l’Ile-de-France ont sollicité une audience auprès du SIEC et, dans le même temps, la section nationale a alerté le Ministère.

Invoquant des délais incompressibles, imputable au calendrier national du bac fixé par la DGESCO, le directeur du SIEC a refusé d’’élargir les plages de correction. Il a, revanche, affirmé réduire le nombre de copies pour les disciplines dont le délai avait été raccourci d’au moins deux jours par rapport à l’an dernier.

Discipline Nombre de jours en 2014 Nombre de jours en 2015 Baisse du nombre de jours Baisse en % Réduction du nombre de copies
Littérature 10 7 -3 -30% -30%
Mathématiques S 10 7 -3 -30% -18%
Mathématiques ES 7 5 -2 -29% -30%
Mathématiques L 7 5 -2 -29% -30%
Physique/Chimie 10 6 -4 -40% -27%
SES 10 8 -2 -20% -8%
SES spécialité 10 8 -2 -20% -10%
SVT 7 5 -2 -29% -17%

La réponse est notoirement insuffisante. Non seulement elle entérine une intensification du travail dans certaines disciplines comme en sciences physiques, en SES... mais elle dépend de la capacité du SIEC à élargir un vivier de correcteurs qu’il a les pires difficultés à constituer en raison d’obstacles divers (absence de planification, manque de personnels, remontée lacunaire par les Rectorats des listes de professeurs susceptibles d’être appelés en tant que jury...).

Le SNES continue d’intervenir sur ce sujet et demande le report de 24 h de la saisie des notes dans les disciplines où le SIEC n’est pas en mesure de réduire de manière proportionnelle à la réduction du délai de correction le nombre de copies.

  EAF : une charge de travail par correcteur incompatible avec le bon fonctionnement du baccalauréat

le nombre de listes de textes est beaucoup plus important que l’année dernière, jusqu’à 11 textes par correcteur, ce qui accroît considérablement la charge de préparation des évaluations orales . Comme le SIEC l’a reconnu dans un courrier, un brassage important des élèves d’un plus grand nombre de classes pour un même correcteur en est la cause.Ce problème intervient dans les séries technologiques mais aussi en série L. Le SIEC refuse d’y apporter une solution. l’éloignement des centres de correction, surtout pour les oraux qui impliquent de nombreux déplacements en lettre. le nombre de copies, jusqu’à 80 en 1re L, ce qui est considérable.

Cette intensification imposée du travail des examinateurs et les trajets longs résulte : de l’incapacité du SIEC à organiser les convocations à partir de listes actualisées et complètes des enseignants, ce qui prive le jury de nombreux correcteurs potentiels d’un manque de personnels pour réaliser un travail fin sur les lieux de convocation mais aussi, au nom d’un principe de précaution, exagéré, pour garantir l’anonymat des candidats de mettre un maximum de distance entre la résidence professionnelle des examinateurs et les lieux de convocation

Les sections académiques du SNES de l’Ile-de-France viennent de saisir le SIEC sur l’organisation de l’EAF pour exiger des solutions à ces problèmes et obtenir des rectorats les listes complètes de professeurs de lettres dans les 3 académies.

 Convocation : signalez rapidement les problèmes rencontrés !

Eloignement, convocation en tant que stagiaire.... Adressez -vous au SIEC pour demander le changement de convocation par courrier et par mail à l’adresse figurant sur votre convocation. Adressez-nous également la copie de ce courrier à s3ver@snes.edu. Nous interviendrons auprès du SIEC pour appuyer votre demande.


Derniers articles publiés