Snes S3 MRP


Articles de cet auteur

lundi 21 juin 2021
par  Snes S3 MRP

[Intra 2021] Les ravages de la suppression du paritarisme : erreurs, opacité et passe-droits

Avec la mise en œuvre de la loi dite de Transformation de la Fonction publique, promulguée le 6 août 2019, plus aucun contrôle des instances paritaires n’est possible sur les opérations de gestion collective, en particulier sur les mutations. Le mouvement est potentiellement entaché d’erreurs, les (...)

samedi 19 juin 2021
par  Snes S3 MRP

[Mise à jour du 20 juin] Convocations le week-end pour le lundi, c’est non ! DECONNEXION ! Et dès demain : quelles actions mener ?

Après les dysfonctionnements en pagaille dénoncés depuis plusieurs semaines (voir notre article), la désorganisation atteint des sommets et avec elle, le mépris pour les personnels, et les élèves qui se préparent à un examen qui n’a plus grand chose de national : vendredi soir, des collègues ont reçu des (...)

jeudi 17 juin 2021
par  Snes S3 MRP

Examens 2021 - Convocations problématiques : quelles démarches effectuer ? - Mise à jour 17 juin : le SNES-FSU Versailles interpelle à nouveau le SIEC !

Mise à jour 17 juin 2021
Face aux très nombreux retours sur l’organisation chaotique de l’envoi des convocations, nous sommes intervenus une nouvelle fois aujourd’hui auprès du SIEC pour dénoncer les problèmes signalés : l’arrivée « au compte-goutte » des convocations qui crée une extrême illisibilité (...)

vendredi 11 juin 2021
par  Snes S3 MRP

[INTRA 2021] Que faire en fonction du résultat ?

Prenez connaissance de votre résultat sur l’application SIAM disponible dans votre espace IProf.
L’Administration ne met à votre disposition que des informations très lacunaires qui ne permettent pas de vérifier que votre résultat n’est pas entaché d’irrégularités. Vérifiez notamment la barre d’entrée (...)

jeudi 10 juin 2021
par  Snes S3 MRP

Bac 2021 : envoi scandaleusement tardif des convocations !

Malgré les alertes du SNES-FSU, bien en amont des épreuves, les convocations ne parviennent, une nouvelle fois, que très tardivement aux correcteurs et aux examinateurs. Quelles que soient les raisons techniques invoquées par le SIEC, comment ne pas voir là une nouvelle marque de mépris pour les (...)