Quantcast

Baccalauréat

Compte rendu de l’audience avec le directeur du SIEC du 26 septembre
mardi 16 octobre 2007
par  Secteur lycées

Les 3 sections académiques (Créteil, Paris Versailles)SNES ont été reçues par le Directeur du SIEC le 26 septembre :

Nous avons présenté nos principales préoccupations sur les conditions de convocation et remboursements de frais. La question des pressions sur la notation ne relevant pas du Directeur du SIEC mais de l’inspection et des recteurs.

Convocations :

Pour la session 2007, elles sont parvenues trop tardivement dans les établissements, générant des difficultés pour les demandes de modification (problèmes de transport, congés, ajustements divers...) et amenant ainsi des convocations de dernière minute, difficiles pour tous.
Le SIEC est d’accord pour que l’envoi des convocations s’effectue au plus tard au début du 3e trimestre, ce qui signifie l’abandon de la phase de pré-convocation. Il maintient autant que faire se peut le principe de rapprochement entre domicile et lieu de convocation avec les difficultés des centres d’examen périphériques souvent peu desservis par des moyens de transport. Nous avons demandé une attention plus grande sur ce point pour rechercher à chaque fois des solutions viables pour les collègues (horaires de début et de fin d’épreuve, nombre d’examinateurs et répartition de la charge de travail )

Attachés aux conditions d’un bon déroulement du Bac, nous avons rappelé notre demande d’utiliser l’ensemble des collègues exerçant en lycée (sauf stagiaires et collègues préparant des concours) en évitant au maximum les collègues exerçant en collège. Et que tous ceux qui exercent en Terminales soient convoqués.
Le SIEC indique que c’est bien la démarche qu’il suit mais il veut pouvoir disposer d’une réserve suffisante, il a aussi souligné la multiplicité des contraintes dans la composition des jurys (anonymat, préconisations à caractère pédagogique des IA-IPR qui s’imposent, transports), sachant que la répartition des candidat-e-s dans les centres d’examen obéit au critère prioritaire de la proximité géographique.

Délais de correction

Nous avons insisté sur la nécessité de desserrer les contraintes, notamment pour les
corrections de l’épreuve de Philosophie et pour l’EAF.
Pour le SIEC, un délai minimum de 24 heures est indispensable pour procéder à la vérification de tous les résultats individuels (100 000 à 105 000 candidats) avant restitution aux centres d’examen pour publication. La saisie télématique des notes par les correcteurs eux-mêmes pourrait aider à desserrer un peu la contrainte. Nous avons rappelé que cela posait les problèmes de la surcharge de travail de l’équipement matériel et des coûts supportés par les collègues.

EAF

Largement déconcentrée, c’est l’EAF qui pose le plus de problèmes : convocations, charge de travail à l’écrit comme à l’oral. Le SIEC fait des constats du même type mais conteste la surcharge pour l’oral. Il considère que cela relève plus du contenu des épreuves que de l’organisation matérielle.
Nous avons demandé que tout soit fait pour qu’une journée soit rétablie entre l’écrit et l’oral. Le SNES saisira l’inspection et les recteurs. Faites nous part de vos remarques et analyses.

Frais de déplacement

Un nouveau système informatisé de remboursement des frais (STEFANIE) a été mis en place. Le SIEC reconnaît les dysfonctionnements qui ont affecté l’outil et sa mise en place d’autant que la « campagne de COM » n’a pu se faire correctement (affiche aux slogans discutables qu’ont légitimement refusé de diffuser les chefs d’établissement).
D’assez nombreux collègues nous ont indiqué qu’ils n’avaient pas eu accès au service ou qu’ils n’avaient aucune certitude sur leur saisie ou encore que les chefs d’établissement n’avaient pas validé leur saisie. Le SIEC a procédé à certaines validations mais il convient d’être vigilants. Pour vérifier ou effectuer la déclaration de frais, si vous avez rencontré ces problèmes vous pouvez joindre le service du SIEC dont nous avons obtenu les coordonnées :


Tél hotline : 01.49.12.25.65

stefanie@siec.education.fr

Sur une enveloppe de 3,5M€, la moitié des remboursements, commencés en août seront effectués mi-octobre, ce qui représenterait une certaine amélioration pour le SIEC ! L’autre moitié des remboursements étant à venir (d’ici la fin de l’année) L’objectif affiché par le SIEC étant d’aller vers des remboursements achevés en septembre. Il y a donc encore beaucoup à faire !

Correction dématérialisée (langues vivantes en STG)

Nous avons fait état des difficultés rencontrées qui légitimaient les critiques avancées au printemps dernier. (accès informatique aux copies souvent difficile, confidentialité, coût des équipements pour les collègues, risque d’un formatage de la correction par l’Inspection). Le SIEC ne devrait pas reconduire l’opération cette année en région parisienne. Pour la session 2008, c’est l’organisation du Bac à l’étranger qui sera concernée pour la totalité des épreuves ( 60 000 copies).

Nous ferons le point avec le SIEC tout au long de l’année sur l’organisation de la session 2008.