Quantcast

[78] Rassemblement mercredi 3 avril devant le Rectorat : non aux régressions !

mercredi 27 mars 2019
par  Snes S2 Yvelines

Diminution des dotations, fermeture massive de postes en Lycée, accueil des élèves sans moyens en collège, adoption d’une Loi de la Défiance, remise en cause de l’esprit du Service Public d’Education, de l’engagement de ses agents et des droits de ses usagers : Mercredi 03 avril à 14 heures, retrouvons-nous pour manifester notre refus de toutes ces régressions !

Mercredi 3 avril, 14h, Collèges, lycées, tous mobilisés.
Rassemblement devant le Rectorat, 3 Boulevard de Lesseps, à Versailles pour dire non aux régressions.

Lors du CTSD « créations et suppressions de postes » du mercredi 20 mars, le SNES et la FSU ont initié un vote quasi-unanime des organisations syndicales contre la suppression de 47 postes dans le département, dont 39 en lycée.
Conséquence directe de la Réforme des Lycées et de la diminution drastique des dotations des établissements, ces fermetures de postes vont à l’encontre d’un projet de Service Public d’Éducation ambitieux pour nos élèves, qui seront 652 de plus dans les établissements yvelinois du second degré à a rentrée 2019.
En février, en particulier à l’occasion du rassemblement initié par la section départementale le mercredi 13 février, nombre d’entre eux avaient demandé à être reçus afin de faire entendre les conséquences concrètes de ces restrictions budgétaires (diminution de l’offre de formation, remise en cause des dispositifs d’aide et de soutien) et de réclamer les moyens d’enseigner dans de bonnes conditions.
A ce jour, la plupart n’ont pas reçu de réponse satisfaisante à leur demande.
C’est dans ce contexte d’économies budgétaires que le gouvernement a fait adopter une loi qui limite la liberté d’expression des enseignants, restreint les prérogatives des Conseils d’Administration, éclate le cadre national de l’Education en étendant le champ des expérimentations et en créant des établissements du savoir fondamental d’un côté, et des Établissements Internationaux de l’autre.
C’est dans ce contexte encore que le gouvernement multiplie les annonces pour remettre en cause l’esprit même qui mue depuis 1946 la Fonction Publique, et lie ses agents et ses usagers (lire l’article Réforme de la Fonction publique : attaque sans précédent contre le statut).
Pour toutes ces raisons, la section départementale SNES-FSU vous appelle à donner des suites à la manifestation du samedi 30 mars, en participant à un rassemblement devant le Rectorat de Versailles mercredi 03 avril à 14 heures, afin de faire entendre une autre ambition pour nos élèves et pour notre Service Public d’Education.