CAPA de titularisation des agrégés du 9 juillet 2018

lundi 9 juillet 2018
par Secteur emploi

La CAPA de titularisation des agrégés s’est tenue lundi 9 juillet 2018. Elle a été précédée d’un groupe de travail, auquel le SGEN a choisi de ne pas participer, ce qui est devenu une pratique courante de ce syndicat.

Cette année, les dossiers dix-sept collègues étaient étudiés pour avoir reçu de l’un au moins des évaluateurs un avis défavorable à la titularisation. Suite au groupe de travail et aux interventions des élus SNES-FSU, la titularisation de sept de ces collègues a finalement été annoncée dès le début de la CAPA, l’Inspection Générale ayant tranché en portant un avis Favorable sur l’ensemble du dossier.

Nous avons ensuite dû insister pour finalement obtenir que les situations individuelles des dix autres collègues concernés par une proposition de renouvellement ou de licenciement soient examinées, comme elles l’ont pourtant toujours été jusqu’ici en CAPA. Nous sommes intervenus pour défendre le dossier de chacun de ces collègues, mais n’avons pu obtenir leur titularisation. Neuf d’entre eux seront l’an prochain en renouvellement de stage. Un licenciement doit être proposé au Ministère et sera étudié en CAPN, pour un collègue qui était déjà cette année en renouvellement de stage. Les collègues en renouvellement de stage seront informés le 20 juillet, selon la même procédure que pour les stagiaires 1re année, de l’établissement dans lequel ils effectueront leur seconde année de stage.

Nous avons dénoncé la charge de travail excessive des collègues durant leur année de stage. Pour tous les collègues, nous avons réclamé la communication, au cours de l’année de stage, des rapports intermédiaires des évaluateurs, la prise en compte des progrès réalisés au cours de l’année de stage et défendu la titularisation à l’issue de la première année, tout particulièrement pour les collègues déjà titulaires en tant que certifiés. Nous avons dénoncé les contradictions inhérentes aux avis des évaluateurs.

Les élus SNES-FSU ont rappelé leurs mandats pour l’entrée dans le métier :

  • amélioration de l’information aux stagiaires sur leurs conditions d’affectation ;
  • affectation des stagiaires sur un tiers de l’ORS (obligation réglementaire de service), dans des conditions favorables, et avec un service adapté ;
  • amélioration des conditions de formation (dénonciation de l’éloignement des centres de formation et de la non-communication aux stagiaires des rapports et avis les concernant).

Vous trouverez la déclaration préalable du SNES-FSU en pièce jointe.


Documents joints

déclaration préalable SNES-FSU
déclaration préalable SNES-FSU

Derniers articles publiés