Essonne : en lycée, des classes pleines à craquer !

jeudi 10 septembre 2015
par Snes S2 Essonne

La poussée démographique, résultat du baby-boom des années 2000, était largement prévisible. Les résultats des injonctions de l’administration visant à faire diminuer les redoublements entre la 3e et la 2d générale et technologique aussi. Et pourtant, les classes sont plus que pleines dans un certain nombre de lycées de l’Essonne : lycée Corot (Savigny-sur-Orge), lycée Parc des Loges (Evry), lycée Truffaut (Bondoufle), lycée Talma (Brunoy), lycée Marie Laurencin (Mennecy)....la liste des établissements comptant 1 ou plusieurs divisions de 36 élèves, notamment, mais pas que, en 2de, s’allonge à chaque rentrée, et semble particulièrement fournie en cette rentrée 2015.

Face à cette dégradation manifeste des conditions de travail des professeurs et des élèves, plusieurs lycées se mobilisent.

- lycée Corot - Savigny-sur-Orge « 35 c’est trop, 36 c’est non ! » Le slogan est clair, les deux classes de 2de à 36 sont déjà de trop, hors de question de voir leur nombre continuer à augmenter. Le mardi 8 septembre dans l’heure de midi, les personnels se sont réunis devant le lycée et ont distribué des tracts expliquant les raisons de leur inquiétude. JPEG - 46.3 ko JPEG - 1000.7 ko

- lycée Parc des Loges - Evry 12 classes de 2de sur 13 à 36 ! La rentrée est rude pour les personnels de cet établissement et les conséquences de cette augmentation du nombre d’élèves par classe se font sentir : manuels scolaires en nombre insuffisant, classes qui paraissent bien exiguës, difficulté à connaître rapidement les élèves etc... Les représentants des personnels, dont les élus SNES-FSU, ont d’ors et déjà demandé une audience au DASEN et préparent d’autres actions pour les jours à venir si leur revendication de diminution des effectifs dans les classes de 2de, à travers la création d’une nouvelle division, n’était pas entendue.


Derniers articles publiés