Quantcast

Rentrée 2012 : Peser tous ensemble sur les décisions pour obtenir une véritable rupture

dimanche 2 septembre 2012
par  Snes S3 MRP

Circulaire aux sections d’établissement téléchargeable en ligne :

Après des vacances qui nous l’espérons ont été reposantes, voici venu le temps de la rentrée…

Cette rentrée reste celle préparée par l’ancien Gouvernement. Elle s’effectue dans les collèges et les lycées sous la contrainte des effets désastreux générés par plusieurs années de suppressions massives d’emplois et de politique éducative régressive : classes toujours plus chargées, réformes imposées malgré le rejet qu’elles suscitent de toutes parts (socle commun, LPC, lycée Chatel…), mise en cause de l’Education prioritaire au profit du dispositif ECLAIR, la minage de la voie technologique, étranglement de la voie professionnelle….
Tout ceci pèse sur des conditions d’affectation et d’exercice très dégradées subies par nombre de collègues, en particulier les TZR : bricolages d’emplois du temps, de services, affectations sur plusieurs établissements, hors vœux …
Le nouveau Gouvernement a affirmé sa volonté de faire de l’Ecole une priorité pour la Nation. Une concertation est engagée avec les organisations syndicales dans la perspective d’une nouvelle loi d’orientation qui doit être débattue à partir de l’automne au Parlement.

Des mesures ont été prises durant l’été traduisant une volonté d’apaisement avec la Profession (abrogation du Décret sur l’Evaluation). D’autres annonces marquent l’amorce de nouveaux choix en matière éducative mais elles restent largement en-deçà des besoins et des attentes très fortes de la profession. Le recrutement supplémentaire de 355 enseignants et CPE sera sans impact réel sur la rentrée. Les 3h de décharge dans le service des stagiaires sont un point d’appui pour obtenir le retour à une véritable année de formation, mais le Recteur de Versailles lui-même déroge à ce principe au nom des « besoins du service » appréciés par le seul chef d’établissement !
Quant au projet de « contrat d’avenir professeur », censé pallier la crise de recrutement, la vigilance s’impose pour empêcher toutes les dérives (la FSU et le SNES s’opposent à un recrutement par le chef d’établissement et à des missions d’enseignement et revendiquent de véritables pré-recrutements d’étudiants).

Il est donc important que nous soyons en mesure collectivement de peser sur les discussions en cours afin de faire prendre en compte les besoins réels du Second degré et les revendications des personnels et d’obtenir des mesures ambitieuses pour l’Ecole, la réussite de tous les jeunes et la revalorisation de nos métiers.

Nous appelons les personnels :

  • à se réunir dès la rentrée pour faire le bilan de la rentrée et des mesures et engagements gouvernementaux
  • à accueillir syndicalement les stagiaires
  • à participer aux réunions et aux pots de rentrée organisés par les sections départementales du SNES et de la FSU (voir site des SNES départementaux)
  • à se mobiliser et à participer aux Etats généraux du Second degré

Nous vous demandons également de nous retourner aussi vite que possible, même incomplètement remplie, l’enquête de rentrée (en PJ et disponible aussi en ligne :
http://www.versailles.snes.edu/spip...

Pour relever le défi d’un système éducatif fondé sur l’égalité et la réussite de tous,
Pour imposer le respect de nos métiers, de nos missions et de nos statuts, la section académique du SNES appelle à une rentrée revendicative et active


Documents joints

circulaire de rentrée au S1