Quantcast

Nouveaux livrets scolaires des lycéens : ne pas laisser imposer une note de vie scolaire déguisée !

mercredi 6 juin 2012
par  Snes S3 MBV

La réforme du lycée s’accompagne d’un nouveau livret scolaire pour les lycéens (BO spécial du 22 mars 2012), mis en place en cette fin d’année pour les élèves de première.
Ce livret introduit deux nouveautés que nous contestons :

  • une liste d’une centaine de compétences plus détaillées qu’auparavant, aux intitulés proches de ceux du livret personnel de compétence des collégiens, mais évaluées en non maîtrisées, insuffisamment maîtrisées, maîtrisées, bien maîtrisées.
    Ces compétences ont été contestées en CSE au motif qu’elles ne sont pas toujours en lien avec les programmes, mais surtout qu’elles induisent un pilotage des pratiques par des modalités d’évaluation, qui n’ont été discutées à aucun moment.
    Le livret est un outil d’aide à la décision des jurys du baccalauréat, une telle quantité d’information leur sera-t-elle utile ?
  • Une nouvelle page (l’avant-dernière) intitulée « Informations relatives au parcours et aux apprentissages de l’élève ».

On y trouve mention de l’engagement de l’élève dans le lycée (délégué de classe ou au CVL, inscrit à l’association sportive ou dans un atelier…), dans une rubrique renseignée par le CPE. Ces mentions sont complétées par un « avis de l’équipe pédagogique et du CPE sur l’investissement de l’élève et sa participation à la vie du lycée », signé par le professeur principal. Ce qui ressemble furieusement à une note de vie scolaire qui ne dit pas son nom serait, selon le ministère, une simple valorisation de la vie lycéenne. On voit mal en quoi cela pourrait motiver une décision du jury, mais très bien comment les élèves qui ne peuvent ou ne veulent s’engager risquent la dévalorisation. Le ministère n’a pas à instrumentaliser le livret scolaire à des fins d’affichage politique.

Compétences

Nous invitons les collègues à ne pas renseigner les compétences (de toute façon, pour cette année, il est trop tard : personne n’est prêt, la consigne n’est venue que fin mars et n’a pas été relayée dans les établissements), et pour les professeurs principaux à ne pas donner d’avis sur l’avant dernière page du livret.

Rubriques de l’avant-dernière page

La rubrique « engagement et responsabilité de l’élève au sein de l’établissement » renseignée par le CPE seul peut n’être remplie qu’en terminale seulement : nous pouvons donner la consigne d’attendre systématiquement l’année prochaine, sachant que nous demandons la remise à plat du livret dans le cadre du plan d’urgence.
La rubrique « avis de l’équipe pédagogique et du CPE (consigné par le professeur principal) sur le l’investissement et la participation à la vie du lycée » comporte une indication « on s’attachera dans les commentaires à valoriser les éléments positifs pouvant jouer en faveur de l’élève ». Cette précision justifie qu’il ne soit pas obligatoire de renseigner cette rubrique. Nous invitons les professeurs principaux à signer sans mentionner d’avis