Essonne : quels manuels scolaires en septembre 2011 ?

mardi 5 juillet 2011
par Snes S2 Essonne

En cette fin d’année scolaire, la question de l’achat et du renouvellement des manuels scolaires est réapparue. Dans les collèges, les changements de programmes qui s’opèrent actuellement nécessitent l’achat de nouveaux manuels dans de nombreuses matières. Mais les dotations de l’Etat, maintenant connues dans les établissements, se révèlent insuffisantes pour couvrir les besoins. Les équipes pédagogiques en sont donc réduites à utiliser les anciens manuels, qui ne sont pourtant plus adaptés aux nouveaux programmes, à multiplier les photocopies.

La situation du collège André Maurois d’Epinay-sur-Orge est édifiante (voir la motion en PJ, reproduite ci-dessous). L’insuffisance de la dotation de l’Etat pour les manuels a aussi été dénoncée lors du dernier CA du collège Sonia Delaunay de Grigny, un établissement qui vient d’être classé ECLAIR, mais où les élèves attendront quelques années avant d’avoir des livres adaptés aux programmes... Une sacrée ambition pour la réussite des élèves !


l’équipe des enseignants et des parents du collège André Maurois

En effet, depuis trois ans, l’Education nationale met en place des changements de programmes : en 6è à la rentrée 2009, en 5è à la rentrée 2010 et en 4è à la rentrée 2011. Or, le budget alloué à l’achat des manuels ne cesse de diminuer de façon drastique alors même que le nombre d’élèves augmente. Ainsi, pour la rentrée 2011, il faut appliquer de nouveaux programmes en Français, Mathématiques, Histoire-Géographie et Education civique. Or, la somme dont nous dote l’Education nationale ne nous permet de changer les manuels qu’en Histoire-Géographie.

L’année dernière déjà, malgré le changement de programme en 5è, les manuels de Mathématiques, Physique-Chimie, SVT et Education civique n’avaient pu être renouvelés faute de moyens. Cette année encore, nous n’avons pas pu acheter les ouvrages de Français, Mathématiques, Physique-Chimie, SVT et Education civique en 4è. Cette situation est particulièrement préoccupante, sachant que l’an prochain, la cohorte d’élèves arrivant en 3è n’aura jamais disposé des manuels adéquats depuis la 5è.

Trois problèmes majeurs se posent :

  • Comment enseigner correctement avec des ouvrages obsolètes ne correspondant plus aux programmes ? Ainsi, la nouvelle discipline Histoire des arts, obligatoire au brevet, ne figure pas dans les anciens manuels de français.
  • Qu’en sera-t-il des changements de manuels liés à l’usure (livre d’anglais en 6è remplacé après dix ans d’utilisation) sachant que nous ne parvenons même pas à obtenir les sommes nécessaires au remplacement des livres quand les programmes changent ?
  • Si la situation perdure l’an prochain avec des budgets aussi restreints, comment envisager de préparer les élèves à un examen national si nous ne disposons pas des ouvrages adéquats en Français, Mathématiques et Histoire-Géographie ?

Comment peut-on fonctionner avec une dotation de 9 224,60 euros alors qu’il serait nécessaire de disposer de 20 720 euros pour se mettre en conformité avec les programmes de 5è et 4è ?

Nous faudra-t-il revenir sur la gratuité de l’école et demander aux parents d’acheter les manuels ? Devrons-nous continuer à utiliser les anciens manuels et dès lors, renoncer à rester en conformité avec les changements de programmes ?

Nous estimons indispensable que notre dotation soit revue à la hausse pour continuer à enseigner dans des conditions décentes.


Documents joints

Manuels CLG A.Maurois
Manuels CLG A.Maurois

Derniers articles publiés