Stagiaires à temps complet... poursuivre avec les collègues et, en particulier, les stagiaires l’action pour obtenir l’amélioration des conditions de stage et de formation

lundi 19 juillet 2010
par  Snes S3 MRP

Le SNES poursuit résolument le combat pour obtenir une amélioration des conditions de stage et de formation des futurs lauréats de concours 2010. Le Rectorat est actuellement en très grande difficulté à la fois pour réserver des supports afin d’affecter la totalité des stagiaires à temps complet et pour trouver des tuteurs en raison de l’importance du refus collectif des collègues. Il est déterminant de continuer de refuser collectivement les fonctions de tuteur jusqu’à la rentrée et de nous signaler toute forme de pression ou d’injonction abusive de la part de l’Administration. Le tutorat repose sur le volontariat et ne peut être imposé par aucune autorité de tutelle (Recteur, corps d’Inspection, C/E).

voir notre article en ligne ici

Il ne s’agit pas de laisser tomber les futurs stagiaires mais bien de mettre en échec le coup de force du Ministre et du Recteur. Ceux-ci comptent en effet sur la conscience professionnelle et le dévouement des personnels pour, à travers des fonctions de tuteur complètement dénaturées, prendre à leur charge l’intégralité d’une formation professionnelle réduite à un compagnonnage et ainsi entériner l’imposition du temps complet, de la formation en dehors du temps de service et la disparition des IUFM comme acteurs de la formation.

La section académique du SNES appelle :

  • à accueillir syndicalement les stagiaires dans les établissements et à faire remonter dès la rentrée toutes les difficultés concernant leur emploi du temps, service…
  • à faire également remonter à la section académique toutes les situations de collègues ayant été « désignés » tuteurs contre leur gré et à signaler les emplois du temps autoritaires conçus en conséquence par l’Administration
  • à poursuivre avec les collègues et en particulier les stagiaires l’action (notamment grèves de rentrée le 6 et le 7 septembre) pour obtenir une véritable décharge de service et formation professionnelle, tenant compte des exigences de nos métiers
  • à mener une campagne de syndicalisation auprès des stagiaires pour organiser tous ensemble la lutte pour la défense et l’amélioration de leurs conditions de stage et de formation
  • à inciter les stagiaires à participer à la réunion les concernant à la section académique le mercredi 22 septembre à 14 h 30

Elle mettra à la disposition de chaque section d’établissement et de tous les stagiaires à la rentrée du matériel pour aider à l’accueil, informer chacun de ses droits et de l’évolution de la situation et poursuivre l’action.


Documents joints

PDF - 22.3 ko